L'actu du Dimanche 19 Mai

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019 // OL 4-0 Caen : L'After

Vers en retour en Turquie pour Marcelo ?

Butfootballclub.fr

A en croire les informations de Günes, le défenseur de l’OL Marcelo pourrait retourner dans son ancien club du Besiktas.

Pour sa deuxième saison sous les couleurs de l’OL, Marcelo a déçu. Les promesses entrevues lors de sa première saison ont se sont rapidement envolées. Son niveau a chuté et il a été vivement critiqué par les supporters des Gones. « J’ai eu des problèmes en dehors du football. J’ai essayé de faire de mon mieux pour aider l’équipe et le club au maximum. J’ai continué, grâce à mon expérience, d’apporter mes compétences. Il y a des années où tout va bien et d’autres où l’on est un peu moins bien. Cela fait partie de la vie d’un athlète, c’est comme ça. C’est pareil dans chaque profession », s’était-il justifié sur le site officiel.

Malgré une saison où il a joui d’un statut de titulaire indiscutable (31 matchs, 31 titularisations) et d’un contrat qui court jusqu’en 2021, le défenseur brésilien pourrait quitter le club olympien. Selon les informations de Günes, son ancien club du Besiktas veut le rapatrier.

En décembre dernier, le joueur de 32 ans avait évoqué son envie de retourner dans le club turc. « Si j’avais la chance de rentrer à Besiktas, j’adorerais. Istanbul est une belle ville et ça me manque vraiment. J’espère avoir une chance de revenir… ». Affaire à suivre.

 


 

Aulas dévoile la feuille de route du mercato

Footmercato.net

L'Olympique Lyonnais devrait vivre un été agité sur le marché des transferts. Après la victoire de son équipe hier soir face à Caen (4-0), Jean-Michel Aulas a dévoilé les grandes lignes du mercato estival lyonnais.

Jean-Michel Aulas a mis fin au suspense. Hier soir, le président de l’Olympique Lyonnais a annoncé l’arrivée du duo Juninho-Sylvinho. Le premier sera directeur sportif tandis que le second sera l’entraîneur principal. Un choix osé mais assumé par le patron des Gones qui en a vu d’autres depuis sa prise de fonction en 1987. JMA a indiqué que les nouveaux hommes forts de l’OL auront des moyens pour aider les Rhodaniens à atteindre les sommets. « On aura une base solide, novatrice. Mais on va aussi essayer de garder le maximum de joueurs de l’équipe. C’était un projet très complexe à réaliser. On va le mettre sur pied. On va donner des moyens à ces garçons qui arrivent ». Le mercato d’été sera un premier tournant. D’autant que plusieurs éléments sont sollicités et pourraient bouger durant l’intersaison. En premier lieu, on retrouve Tanguy Ndombele. Le milieu de terrain tricolore est courtisé par les meilleures écuries européennes, dont le Paris Saint-Germain.


Aulas ouvre la porte au PSG pour Ndombele


À choisir, Aulas serait d’ailleurs disposé à céder son joueur aux Parisiens comme il l’a expliqué en zone mixte. « Je suis en négociation avec les plus grands clubs européens. J’ai relancé moi-même le PSG pour leur dire de faire en sorte de ne pas se sentir écartés. Tanguy est un choix de Florian Maurice et de Gérard Houiller au moment où personne ne le connaissait. Il est demandé par tous les grands clubs d’Europe et je me suis dit que c’était le moment de donner, non pas des conseils, mais des orientations au PSG. Je l’ai déjà dit, le PSG gagnerait beaucoup à utiliser plus les clubs français dans ses acquisitions car ça lui donnerait une relation intuitive et un feeling avec les clubs français qui ferait que l’argent du PSG est aussi utilisé pour les clubs français. Je l’avais fait il y a quelques années. Je l’ai suggéré à Nasser (Al Khelaïfi). On l’a suggéré aussi aux gens qui s’en occupent ».

Puis il a ajouté : « Si le PSG est d’accord pour s’aligner sur les deux ou trois propositions que nous avons, et que Tanguy, qui choisira in fine son lieu de destination, est d’accord, évidemment que ça serait bien qu’il aille au PSG. Je pense que les joueurs français talentueux doivent être dans les clubs français. Le PSG est celui qui a le plus de moyens. C’est celui qui peut faire des propositions alternatives aux plus grands clubs européens. Il y a d’autres joueurs qui peuvent partir aussi à l’étranger. S’ils devaient intéresser le PSG, on regarderait. En tout cas, moi je serais heureux que mes joueurs les plus réputés aillent plutôt dans le championnat français plutôt qu’ailleurs ». Parmi les autres joueurs pouvant s’en aller, Ferland Mendy est en bonne position. Si l’OL ne comptait pas forcément le vendre cet été, le latéral gauche est courtisé par le Real Madrid où Zinedine Zidane apprécie son profil nous a-t-on fait savoir.


Un ou deux départs cet été


Ce que n’a pas nié JMA. Mais contrairement à Ndombele, la porte n’est pas totalement ouverte pour Mendy. « Oui, c’est plutôt une référence (que Zidane l’apprécie). C’est qu’il le mérite. Mais j’ai également dit que si on se qualifiait en Champions League, et sous réserve que Juninho et Sylvinho soient d’accord, on ne laissera partir qu’un voire deux joueurs maximum. Les premiers qui vont faire des offres cohérentes auront une chance. Les autres n’auront pas de chance car on n’est pas obligé de vendre. On a l’ambition, et je l’ai promis à Juninho, de garder nos meilleurs joueurs. Donc il y aura très peu de départs. N’étant pas obligés de le faire, nous allons essayer de, non seulement garder les meilleurs, mais d’acquérir d’autres meilleurs pour avoir une équipe compétitive je l’espère l’année prochaine en Champions League ». Tanguy Ndombele, voire un autre joueur, pourrait donc partir.

Tout cela sans compter Nabil Fekir qui bénéficie d’un bon de sortie comme l’a assuré son président. « Je n’ai pas compris le départ de Nabil (Fekir) dans les départs parce que pour moi il était demandeur depuis l’année dernière. Donc il est toujours dans les joueurs qui veulent partir cette année. Maintenant, si Nabil veut rester, évidemment qu’on trouvera aussi une solution pour qu’il reste. C’est notre champion du Monde. On n’en avait pas beaucoup chez les garçons ». Sous contrat jusqu’en 2020, le capitaine de l’OL n’a pas prolongé son bail. Un an après son transfert avorté à Liverpool, l’international tricolore pourrait enfin changer d’air cet été 2019. Un été qui promet d’être agité pour une écurie lyonnaise en pleine révolution après les arrivées de Juninho et Sylvinho. Le début d’une nouvelle ère...

 


 

Anthony Lopes lance un appel mercato à Aulas et Lyon

Foot01.com

A un an de la fin de son contrat avec l'Olympique Lyonnais, Anthony Lopes ne sait pas encore où il évoluera la prochaine saison. Alors que des rumeurs font du portier international portugais de l'OL le possible successeur d'Iker Casillas au FC Porto, les négociations sont totalement à l'arrêt du côté de la capitale des Gaules, Jean-Michel Aulas ayant plusieurs fois fait savoir qu'il jugeait l'agent d'Anthony Lopes beaucoup trop gourmand financièrement au niveau des exigences salariales. On était donc dans l'expectative concernant le portier lyonnais, mais ce dernier a profité de la victoire de l'OL contre Caen, qui assure le podium à Lyon, pour relancer les discussions.

Après avoir commenté ce succès en or pour l'Olympique Lyonnais, Anthony Lopes a envoyé un message pas subliminal à son président. « Ça s’est terminé comme il fallait, pour passer une dernière semaine tranquille, profiter tous ensemble et pour apporter cette victoire au peuple lyonnais et au coach. On a montré un beau visage en grande partie pour lui, on lui devait ça. Maintenant, on peut davantage se poser sur l’avenir et discuter de certains dossiers », a confié le gardien de but de l'OL, qui souhaite que Jean-Michel Aulas reprenne le fil des négociations avec lui afin d'aboutir à un accord...ou pas.

 


 

Thuram plutôt qu'une star, le choix fort de Lyon au mercato !

Foot01.com

Jean-Michel Aulas a confirmé samedi soir la nomination de Sylvinho au poste d'entraîneur de l'Olympique Lyonnais, ce dernier ayant été choisi par Juninho, lequel revient à l'OL en tant que directeur sportif. Le président du club rhodanien ne l'a pas caché, il a confié les clés du club à Juninho et ce dernier va donc devoir plancher rapidement sur le mercato estival de l'Olympique Lyonnais. Et l'un des premiers dossier à s'inviter au menu du nouveau directeur sportif de l'OL concerne la signature d'un attaquant. Mais selon Le Progrès, la tendance semble assez claire dans ce domaine.

Car si plusieurs noms ont circulé ces dernières semaines, un candidat paraît avoir fait la différence. « Si le duo brésilien va probablement donner une feuille de route et ses priorités dans les semaines à venir, on sait combien Olivier Giroud a multiplié les perches envers l’OL. Mais selon nos informations, c’est davantage vers le Guingampais Marcus Thuram que les regards lyonnais sont tournés », indique le quotidien régional, alors que la piste Marcus Thuram était également évoqué ce week-end du côté de l'OGC Nice. Il va tout de même falloir que Juninho valide cette décision forcément importante pour l'Olympique Lyonnais, le départ de Nabil Fekir ou Memphis Depay pouvant modifier le style offensif rhodanien.

 


 

Genesio envoie un message aux supporters concernant Aulas

RMC.fr
 
A l'issue de la victoire de l'OL contre Caen samedi soir (4-0), pour ce qui était son dernier match au Groupama Stadium, Bruno Genesio a longuement salué son président Jean-Michel Aulas. Et demandé aux supporters de la clémence à son égard.

Si Bruno Genesio a vécu ces derniers mois quelques moments douloureux au Groupama Stadium, le coach de l'OL s'est offert une sortie en beauté. Samedi soir, pour son dernier match à domicile avant de céder sa place au Brésilien Sylvinho, ses hommes se sont largement imposés contre Caen (4-0), validant ainsi la 3e place en Ligue 1.

Les supporters, eux, ont voulu arrondir les angles, en souhaitant au coach une "bonne route". Mais en conférence de presse d'après-match, le technicien a tenu à leur envoyer un petit message. En leur demandant d'épargner un peu le président Jean-Michel Aulas, lui aussi critiqué ces derniers mois.


"Qu'ils prient très souvent pour que le président reste le plus longtemps possible..."


"Je vais laisser la place à des gens compétents qui connaissent bien le club, et que j’aiderai s’ils ont besoin de moi avant la fin de saison, a d'abord déclaré Genesio. Mais je veux vraiment dire merci à mon président, il faut se rendre compte de la chance que le club et que Lyon ont d’avoir un dirigeant comme ça."

Et d'envoyer une petite pique: "Lorsque j’entends certaines critiques et notamment des critiques de la part de nos supporters - certains de nos supporters - au sujet du président, je me dis qu’il faut qu’ils prient très souvent pour que le président reste le plus longtemps possible à la tête du club..."

 


 

Génésio, Dembélé, Depay… Pierre Ménès est heureux

Footradio.com

Samedi soir, l’Olympique Lyonnais a soigné sa dernière sortie de la saison au Groupama Stadium en étrillant Caen (4-0).

Grâce à ce succès, le quatrième en cinq matchs depuis l’annonce du départ de Bruno Genesio à l’issue de cette saison, le club rhodanien a validé sa place sur le podium. Troisième, à six points du LOSC (2e) et quatre longueurs devant l’ASSE (4e), l’OL n’aura donc plus rien à jouer à Nîmes la semaine prochaine. Un soulagement, sans pression, et avec un certain goût du travail bien fait. Ce que Pierre Ménès ne cache pas, lui qui a bien apprécié le match des Gones.


« On a vu le bon Lyon »


« Lyon jouera donc le tour préliminaire de la Ligue des Champions et intégrera directement la phase de poules si Chelsea remporte l’Europa League. L’OL a pourtant livré face à Caen une première période insipide sur le plan offensif, avec des attaquants lyonnais en berne, à l’image de Dembélé qui a vu son penalty sorti par Samba. Mais après le repos, on a vu le bon Lyon, avec un trio d’attaque puissant comme Dembélé, rapide comme Cornet et efficace comme Depay. Les buts se sont empilés et Génésio peut partir avec la satisfaction du devoir accompli. Il a même eu droit à une banderole aimable dans les travées du Groupama Stadium, une grande première… », a lancé, sur son blog, le journaliste de Canal+, qui se demande désormais si la paire Juninho – Sylvinho sera capable de faire mieux que Genesio à partir de l’été prochain.

 


 

Léo Dubois croit en Juninho et Sylvinho

Footmercato.net

L’OL va tourner la page Genesio cet été. L’entraîneur va partir après trois ans et demi de service et va laisser la place à Sylvinho. Le Brésilien débarque dans les bagages de Juninho, qui prend lui le rôle de directeur sportif. Interrogé par Téléfoot ce dimanche, Léo Dubois pense du bien de l’arrivée de ce duo et espère que le vestiaire fera bon accueil.

« On va découvrir. Juninho il connaît bien la maison. Il est venu avec une personne en qui il a confiance. À nous de bien l’accueillir pour faire en sorte que la transition se fasse vite. Si on joue le tour préliminaire de Ligue des Champions, on travaillera tous ensemble pour atteindre nos objectifs. » Il n’y a plus qu’à joindre la parole aux actes.

 


 

Tottenham en pole pour Ndombélé

TF1.fr

Selon les informations de Téléfoot, Tottenham est actuellement le club le mieux positionné pour récupérer Tanguy Ndombélé la saison prochaine. Le PSG et la Juventus suivent également le dossier de près.

Le feuilleton Tanguy Ndombélé se poursuit. Pisté en France, mais aussi par de nombreux clubs étrangers, le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais va faire l'objet d'une lutte de tous les instants lors du prochain mercato estival. Ce dernier n'a pas choisi sa future destination, mais il semble emballé par le challenge proposé par les Spurs.

Selon les informations de Téléfoot, le club plus assidu sur le dossier est Tottenham. Sur la piste du Lyonnais depuis la saison dernière, le club londonien a déjà fait parvenir des offres pour récupérer le joueur.

Après deux fenêtres de mercato - été 2018 et janvier 2019 - sans arrivée, conséquence directe de la construction de son nouveau stade, désormais opérationnel, le finaliste de la Ligue des champions va revenir au premier plan sur le marché des transferts. Mauricio Pochettino, le technicien des Spurs, tient, lui, le joueur en haute estime.


Le PSG et la Juventus suivent le dossier de près


Tottenham n'est évidemment pas le seul gros club européen à pister Tanguy Ndombélé. Le Paris Saint-Germain et la Juventus suivent également le dossier de près. Les deux clubs entretiennent des contacts avec l'entourage du joueur.

Interrogé sur l'éventuel départ de l'international français, Jean-Michel Aulas a envoyé un appel du pied au club de la capitale. "Je suis en négociations avec les plus grands clubs européens et j'ai relancé moi-même le PSG pour leur dire que s'il voulait faire en sorte de ne pas se sentir écarté sur des joueurs d'un tel talent, il fallait se positionner. S'ils sont d'accords pour s'aligner sur les deux ou trois propositions déjà reçues et que Tanguy les choisit, on ne s'opposera pas."


Aulas : "Le PSG peut faire des propositions alternatives aux grands clubs européens"


Le président lyonnais, qui a bien insisté sur le fait que l'OL n'avait pas besoin de vendre, a renchéri au sujet de la piste Paris. "Au contraire, ce serait même bien qu'il aille au PSG. Les joueurs français les plus talentueux doivent être dans les clubs français les plus forts. Le PSG, Marseille, Lyon, Saint-Etienne ou encore Rennes doivent faire cause commune et créer un écosystème au service du football français", a-t-il suggéré.

Avant de mettre la dernière couche. "Ce serait mon plus grand désir. Le PSG est celui qui a le plus de moyens et peut faire des propositions alternatives aux grands clubs européens. Il gagnerait beaucoup à utiliser plus les clubs français dans ses acquisitions. L'argent du PSG serait utilisé pour les clubs français comme je l'avais fait il y a quelques années."

 


 

Le tandem Juninho – Sylvinho en pince déjà pour deux cracks brésiliens !

Butfootballclub.fr

Avec le retour de Juninho à la direction, l’Olympique Lyonnais va prendre l’accent brésilien l’an prochain. Les pépites Reinier (Flamengo) et Antony (FC Sao Paulo) sont déjà dans son viseur.

Futur directeur sportif de l’Olympique Lyonnais, Juninho s’est déjà mis au travail dans l’optique de la saison 2019-2020. L’ancienne idole de Gerland a d’ores et déjà déniché un nouvel entraîneur pour prendre la suite de Bruno Genesio et choisi son ami et compatriote Sylvinho (ex-adjoint de la Seleçao), lequel va débarquer avec un analyste vidéo.

Au niveau des joueurs, « Juni » planche également sur la venue d’une nouvelle colonie auriverde et a établi une liste de profils pour l’OL comme le rapporte l’excellent compte Twitter Euro United. Dans son viseur, deux grands Espoirs du football brésilien : le milieu offensif Reinier (Flamengo, 17 ans) et l’ailier Antony (FC Sao Paulo, 19 ans).

Reste que le dossier Reinier s’annonce déjà comme un sacré sac de nœuds. Outre le fait que Flamengo se montre déjà très gourmand, le Real Madrid, Manchester City et la Juventus de Turin ciblent aussi cette pépite dont les intérêts sont gérés par l’influent Kia Joorabchian. Affaire à suivre donc.

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019 // OL 4-0 Caen : L'After

 

 

Contribuez au maintien de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on dimanche, 19 mai 2019 19:52