L'actu du Dimanche 28 Avril

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

Arsène Wenger contacté par l’OL mais…

Football365.fr

Selon les informations de L’Equipe, l’OL aurait pris des premiers contacts avec Arsène Wenger, l’ancien manager d’Arsenal.

Sans club depuis la fin de son aventure avec Arsenal, Arsène Wenger (69 ans) disposerait d’une nouvelle piste en France. Régulièrement annoncé du côté du Paris Saint-Germain, l’ancien manager des Gunners serait dans le viseur de l’OL (qui aurait aussi ciblé Laurent Blanc, Rafael Benitez ou encore Patrick Vieira), a-t-on appris dans les colonnes de L’Equipe. A la recherche du successeur de Bruno Genesio, qui ne prolongera pas son contrat qui expire à l’issue de la saison, le club du président Jean-Michel Aulas rêverait d’attirer le natif de Strasbourg, qui aurait toujours entretenu de très bonnes relations avec Gérard Houllier, le conseiller du boss des Gones.


Wenger a d’autres priorités qu’un poste d’entraîneur


A en croire les informations du quotidien sportif, Arsène Wenger pourrait débarquer pour chapeauter toute la politique sportive de l’actuel troisième de Ligue 1. L’Alsacien pourrait occuper un poste de manager à l’anglaise, avec le Brésilien Juninho pour l’épauler. Mais l’affaire serait aujourd’hui loin d’être bouclée puisque l’ex-coach de Nancy et de Monaco ne serait pas spécialement pressé de reprendre du service sur un banc. Une information confirmée par nos confrères de Téléfoot qui indiquent que le technicien français aurait effectivement d’autres priorités pour le moment. « Vous savez ce qu’a dit Francis Blanche ? Mon avenir est devant moi à chaque fois que je fais demi-tour, a récemment indiqué Arsène Wenger dans un entretien accordé au CFC. Je suis ouvert mais assez paradoxalement, je n’ai pas de plan précis. Le PSG n’est pas en demande d’entraîneur, ni de demande spéciale d’encadrement. Je ne suis donc candidat à rien et j’ai décidé de fonctionner à l’intuition. »

 


 

Bailly lâche sa réponse à Aulas et à Lyon

Foot-sur7.fr

Désireux de renforcer sa charnière centrale pour la saison prochaine, Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, aurait jeté son dévolu sur Éric Bailly, le défenseur central ivoirien de Manchester United. Sous contrat jusqu’en 2020, le joueur de 25 ans a fait le point sur son avenir.

Pour remplacer Marcelo et surtout pour épauler Jason Denayer la saison prochaine, Jean-Michel Aulas serait très intéressé par le profil d’Éric Bailly. Arrivé à Manchester United en 2016 en provenance de Villarreal contre 38 millions d’euros, l’international ivoirien n’a plus qu’un de contrat et pourrait donc être vendu l’été prochain. Les dirigeants lyonnais voudraient donc en profiter pour tenter de l’attirer. Mais l’affaire ne s’annonce pas facile.

En effet, selon le Manchester Evening News, le champion d’Afrique 2015 ne souhaiterait pas quitter les rangs des Red Devils l’été prochain. Après avoir perdu sa place dans l’équipe type après le départ de José Mourinho, Éric Bailly espère pouvoir faire partie de la reconstruction en cours sous les ordres d’Ole Gunnar Solskjaer.

Le quotidien britannique indique avoir eu des discussions avec l’entourage du joueur et celui-ci aurait glissé à ces derniers : « Je tiens à disputer le plus de matches possibles avec United et tenter de remporter des trophées à Old Trafford. » Jean-Michel Aulas va donc devoir se montrer très convaincant dans ce dossier.

Affaire à suivre…

 


 

Sept entraîneurs potentiels pour un "grand coup"

RMC.fr

A l'issue de la victoire lyonnaise à Bordeaux (3-2), vendredi soir, Jean-Michel Aulas a déclaré vouloir "frapper un grand coup" dans la succession de Bruno Genesio et donc attirer un entraîneur de renom à l'OL pour la saison prochaine. Voici quelques pistes.
 
Laurent Blanc

C’est l’option la plus fréquemment évoquée ces derniers jours. Sans poste depuis son départ du PSG en 2016, Laurent Blanc a laissé entendre qu’il pouvait être intéressé par le challenge lyonnais. Et si l’OL a démenti cette semaine une rencontre imminente avec le technicien, Jean-Michel Aulas a clairement validé son profil mercredi soir. "J'ai dit que je souhaitais engager quelqu'un qui pourrait nous permettre d'avoir certaines ambitions et que je souhaitais engager un coach parlant français ou anglais, a déclaré le dirigeant rhodanien. Est-il Aulas compatible? Oui, Laurent Blanc est compatible avec moi et avec l'Olympique lyonnais, mais c'est aussi le cas pour José Mourinho et pour d'autres…"

Jose Mourinho

Voilà qui nous amène donc à la deuxième hypothèse: celle du Special One. En pleine recherche d’un banc pour la saison prochaine, le Portugais s’est un peu penché sur le championnat de France et a vu Aulas lui faire un appel du pied en le qualifiant de "solution alternative". Toutefois, l’opération risque de coincer d’un point de vue financier, Mourinho étant l’un des coachs les plus gourmands d’Europe. "Lyon est un grand club du foot français avec une grande histoire, oui, mais je pense qu’il a envie d’un projet encore plus grand que celui de l’OL, confiait il y a quelques jours Luis Campos, proche du Mou. Et il y a aussi la question de son salaire: je pense que c’est un entraîneur un peu trop cher pour Lyon..."

Arsène Wenger

Comme Mourinho, c’est un rêve un peu dingue. Mais à partir du moment où Aulas parle de "grand coup", comment ne pas penser à Arsène Wenger, coach français avec la plus grosse expérience (et le plus grand réseau) à l’étranger? Libre depuis la fin de son aventure avec Arsenal l’an passé, l’Alsacien a plusieurs fois confié son envie de rejouer un rôle actif dans un club, même si l’on ne sait pas trop s’il préférerait un poste de coach ou de directeur sportif. Cependant, comme le Special One, Wenger ne semble pas accessible pour Lyon et a plutôt été envoyé du côté du PSG.

Antonio Conte

Un autre entraîneur de renommée internationale sur le marché et donc une autre belle prise potentielle. Passé par la Juve, la sélection italienne et Chelsea, Antonio Conte est sur le papier un coach qui pourrait placer l’OL dans la cour des clubs qui pèsent. Mais après une année de repos, l’Italien est surtout annoncé en Serie A, à l’Inter ou à l'AS Rome. En outre, il demanderait un salaire équivalent à celui qu’il percevait chez les Blues, à savoir 10 millions d’euros par saison. A ce tarif-là, on imagine mal l’OL se positionner.

Marcelo Gallardo

S’il n’a toujours pas pris les rênes d’une formation européenne, l’ancien Monégasque et Parisien, qui connait bien la France, jouit tout de même d’une belle cote sur le Vieux Continent, à la faveur de ses résultats à River Plate, avec notamment deux Copa Libertadores remportées en 2015 et 2018. Début avril, ESPN Argentina évoquait un intérêt lyonnais, mais Gallardo n’avait pas voulu alimenter cette piste. "Je ne vais pas répondre aux rumeurs, avait-il coupé. Ce sont des situations particulières que je n'ai pas à rendre publiques."

Patrick Vieira

Il n’a pas encore une longue expérience en tant que coach, mais Vieira reste un beau nom du football. Et serait un "grand coup" dans la mesure où l’OL devrait le chiper à l’OGC Nice pour le mettre sur son banc. Nice-Matin l’avait annoncé dans le viseur rhodanien en février, au moment du départ de l’ancienne direction du Gym. Aulas avait toutefois démenti le moindre contact avec le champion du monde 1998 et Vieira a tenu un discours similaire la semaine passée au micro de Canal+. "Il n’y a rien de concret. Je n’ai pas eu d’appel. Je suis à l’OGC Nice et sincèrement j’y suis très bien, a-t-il assuré. Aujourd’hui, il y a zéro chance que j’aille à l’OL." Mais dans le foot, on sait que la vérité du jour n’est pas celle du lendemain.

Jorge Jesus

Le Portugais Jorge Jesus connait parfaitement la scène européenne, a remporté de nombreux trophées nationaux et a la réputation de savoir faire éclore de jeunes joueurs, ce qui correspond plutôt au projet lyonnais. Passé par Benfica et le Sporting, Jorge Jesus avait lui aussi été annoncé sur la liste d’Aulas par A Bola en février. Une piste relancée pas plus tard que vendredi par le Diario de Noticias, qui cite l’OL et Braga en destinations potentielles pour le technicien représenté depuis peu par… Pini Zahavi, qui collabore aussi avec Bruno Genesio.

 


 

Joueurs et supporters, personne n'aime Marcelo à Lyon !

Foot01.com

Marcelo vit une deuxième partie de saison très compliquée à l'Olympique Lyonnais, à l'image de son match de vendredi soir contre Bordeaux où sa responsabilité est clairement engagée. Le défenseur brésilien semble d'un seul coup faire plus que ses 31 ans, ayant un temps de retard sur de nombreuses actions, ce qui n'est pas la première fois cette saison. Et du côté de l'OL, certains se demandent comment et pourquoi Bruno Genesio titularise à chaque fois celui que Jean-Michel Aulas était allé chercher pour 7ME au Besiktas en 2017. Car c'est une évidence, si Marcelo avoue bien se sentir à Lyon, cela ne se voit pas sur le terrain.

Via les réseaux sociaux, et après sa prestation à Bordeaux, Gaël Berger, journaliste pour Radio Scoop et qui suit l'actualité de l'Olympique Lyonnais au quotidien, a été clair et net en évoquant la situation du défenseur brésilien. « Que Marcelo soit encore titulaire est un mystère. Il multiplie les erreurs, sa lenteur est un fardeau, il n’est aimé ni des supporters ni du vestiaire », a lancé le journaliste lyonnais, qui met de l'huile sur le feu concernant le joueur brésilien, à qui il reste tout de même encore deux ans de contrat avec l'OL où il a un bon salaire. Il ne sera donc pas facile de lui trouver un club au prochain mercato.

 


 

LdC (f) : Lyon qualifié en finale !

Maxifoot.fr

Après son succès (2-1) à domicile à l’aller, l’Olympique Lyonnais a réussi à obtenir le nul sur la pelouse de Chelsea (1-1) ce dimanche lors de la demi-finale retour de la Ligue des Champions féminine. Ainsi, le club de Jean-Michel Aulas, triple tenant du titre, défendra bien sa couronne en finale face au FC Barcelone le 18 mai prochain ! Bien lancées par Le Sommer (17e), les Lyonnaises ont ensuite résisté malgré la réduction du score de Ji So-Yun (34e) pour les Londoniennes.

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

 

Contribuez au maintien de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on dimanche, 28 avril 2019 17:09