L'actu du Jeudi 25 Avril

Blanc est-il Aulas-compatible? "Oui" répond le président de l'OL

RMC.fr

S'il dément tout contact avec Laurent Blanc, le président de l'OL Jean-Michel Aulas a déclaré mercredi soir qu'il était tout à fait capable de collaborer avec un entraîneur comme le Cévenol. Des propos qui font écho au débat lancé un peu plus tôt dans Team Duga sur RMC alors que le boss de Lyon est en quête d'un successeur à Bruno Genesio.

"Oui, Laurent Blanc est compatible avec moi", a déclaré le président de Lyon, Jean-Michel Aulas, mercredi, au sujet de la quête d'un successeur à Bruno Genesio au poste d'entraîneur après la victoire de l'OL féminin à Dijon, lui assurant son 13e titre de champion de France d'affilée. "Laurent Blanc fait partie des entraîneurs qui peuvent m'intéresser. J'ai dit que je souhaitais engager quelqu'un qui pourrait nous permettre d'avoir certaines ambitions et que je souhaitais engager un coach parlant français ou anglais. Est-il Aulas compatible ? Oui, Laurent Blanc est compatible avec moi et avec l'Olympique lyonnais, mais c'est aussi le cas pour José Mourinho et pour d'autres", a dit le patron de l'OL. Des déclarations qui tombaient quelques heures après un débat sur le patron des Gones et l'ancien coach du PSG dans Team Duga, sur RMC.     

"La dernière fois que j'ai rencontré Laurent Blanc, c'était en Russie à l'occasion de la finale de la Coupe du monde. J'ai beaucoup de respect pour lui", a ajouté JMA. "Vous me demandez si l'OL est prêt à faire des efforts financiers pour faire venir un grand entraîneur? Je crois avoir répondu à votre question. Lyon est un club très bien structuré, qui a les moyens économiques de ses ambitions", a-t-il encore affirmé aux médias. "Mais si je réfléchis, je peux vous affirmer que je n'entamerais aucune discussion avant le match face à Lille (le 5 mai) qui nous permettra d'en savoir un peu plus où nous en serons. J'ai fait ce choix par respect pour l'équipe et pour Bruno Genesio", a conclu Jean-Michel Aulas.

 


 

Genesio : « C’est le sang-froid qui fera la différence »

OL.fr

Le coach lyonnais s'est exprimé en conférence de presse à un peu plus de 24 heures de se déplacer à Bordeaux.

Point santé

« Tout le monde est opérationnel, sauf Rafael qui a une petite gêne. Ferland Mendy est de retour. »
 
Le match à Bordeaux

« J’attends une confirmation du match d’Angers, dans le contenu et le résultat avec peut-être une plus grande efficacité offensive. Si on réalise le même genre de performance, on peut être confiant sur le résultat. Le match d'Angers nous a fait beaucoup de bien mentalement. On est prêts pour aborder cette ligne droite. »
 
L’équipe de Bordeaux

« Cette équipe est capable de se hisser au niveau des meilleurs à domicile. Seul l’objectif de fin de saison doit nous animer et non pas le parcours de Bordeaux face aux gros. »
 
Le sprint final

« C’est le sang-froid qui fera la différence, la façon de gérer la pression à mesure que la fin du championnat arrive. Contre Angers, l’équipe a été concernée par la récupération du ballon et dans la proposition de solutions, notamment en seconde période. Il y aura des rebondissements à chaque journée. On aura notre destin entre les mains pour le podium. A nous de faire le travail et de faire ce qu’on a fait vendredi pour que cela se passe bien. Il y a encore une possibilité de revenir sur Lille et on doit l’avoir en tête. Il y a aussi des concurrents à nos trousses. Tout cela nous oblige à avancer. »
 
Le calendrier des concurrents

« On peut leur faire dire ce qu’on veut. Le plus important est le terrain et les résultats. On a un match demain qui est très important car on joue avant tout le monde. Une victoire nous propulserait dans de très bonnes conditions. »
 
Martin Terrier

« Il enchaîne les matches. Il a pris conscience de ses possibilités et confiance. Ce n’est pas une surprise. C’est la confirmation de ses qualités. Il doit encore faire des progrès sur le plan mental. La saison prochaine sera son année. Il peut être une grande révélation du championnat. Il savait ce que je pensais de lui. Il a fait un travail personnel pour mieux gérer les émotions et donc mieux préparer les matches. Il a toutes les qualités d’un grand attaquant. »
 
Maxwel Cornet

« Il a beaucoup de qualités pour évoluer dans un couloir. Il a manqué de constance. Il travaille pour l’équipe. Il doit s’améliorer dans la finition, à l’image de son match contre Angers. Il n’a pas toujours été mis dans les conditions pour s’exprimer. »
 
L'avenir

« J'ai cinq matches à préparer. On est ensemble. On aura le temps de voir qui fait quoi après la saison. Lorsqu'on s’engage avec un club, avec un groupe, on doit tout faire et tout donner pour atteindre les objectifs. Nous sommes des compétiteurs et des professionnels. »
 
Le 13ème titre des filles

J'échange régulièrement avec Reynald Pedros. Je suis très content pour lui, le staff et les filles. Je n'ai pas trop d'inquiétude pour le match de dimanche. C'est la compétition référence. Elles sont armées pour aller chercher cette Champions League. »

 


 

La sortie mystérieuse de Cornet

Maxifoot.fr

Sous contrat jusqu'en juin 2021 avec l'Olympique Lyonnais, l'ailier Maxwel Cornet (22 ans, 22 apparitions et 1 but en L1 cette saison) se montrait confiant concernant une prolongation en décembre dernier. Mais visiblement, une discussion avec le président lyonnais Jean-Michel Aulas a tout changé dans ce dossier.

"Il y a eu des discussions avec le président c’est vrai. Il s’est passé ce qui s’est passé, je suis fixé dans ma tête au moins. Je n’ai pas envie de parler de mon cas personnel à cette période. Le plus important, c’est de prendre du plaisir à chaque match, et atteindre notre objectif en fin de saison", a lancé l'international ivoirien en conférence de presse.

Autant dire qu'un départ de Cornet lors du prochain mercato d'été ne représenterait pas une surprise...

 


 

Sabri Lamouchi débarque, il rêve d'entrainer Lyon

Foot01.com

Depuis son limogeage du Stade Rennais en décembre 2018, Sabri Lamouchi l’avoue, il ne suit plus vraiment la Ligue 1, un peu refroidi par la fin d’expérience rennaise qu’il juge brutale à son goût.

Mais un retour rapide sur les bancs de touche de notre championnat n’est pas à exclure pour cet été, tant l’ancien milieu de terrain international fait savoir ces derniers temps qu’il est disponible pour une nouvelle aventure. Et qui dit poste à pourvoir en Ligue 1, dit l’Olympique Lyonnais. Forcément, pour le natif de Lyon qui n’a toutefois jamais joué au sein du grand club de sa ville, même s’il a débuté à La Duchère. En tout cas, Sabri Lamouchi rêverait d’avoir les commandes du projet lyonnais, comme il le confie clairement dans les colonnes de L’Equipe.

« Si je fais ce métier-là, c'est pour des projets comme celui de l'OL. J'ai énormément de respect pour ce qu'a fait Bruno Genesio. Le plus important, ce n'est pas d'être convaincu que tu pourrais apporter, mais que les dirigeants du club puissent penser que tu peux apporter quelque chose », a fait savoir le technicien de 47 ans, persuadé qu’on peut désormais ajouter son nom à la liste des candidats pour la succession de Bruno Genesio.

 


 

Dhorasoo promet des négociations rock’n’roll entre Blanc et Aulas

Footradio.com

Dans une interview accordée à Eurosport, Jean-Michel Aulas a affirmé qu’il attendait au moins le 5 mai avant de négocier la venue de son futur coach.

Les rumeurs d’un rendez-vous entre Laurent Blanc et le président rhodanien cette semaine étaient donc infondées. Cela étant, l’ancien sélectionneur de l’Equipe de France représente bel et bien, à ce jour, la piste la plus crédible pour la succession de Bruno Genesio. Une bonne idée pour Vikash Dhorasoo, qui a néanmoins émis quelques réserves, sur Yahoo Sport. Pour l’ancien milieu du PSG, il sera notamment intéressant de voir quel sera le pouvoir sportif de Laurent Blanc, qui aime être un manager à l’anglaise. Ce qui ne sera pas forcément possible avec Jean-Michel Aulas. Cela annonce des négociations intensives entre les deux parties…

« Laurent Blanc à Lyon, ça peut être une bonne idée même si on parle sans arrêt du fait qu’il doit composer un staff sans Jean-Louis Gasset. J’ose espérer qu’il est capable d’entraîner sans Gasset, sinon il ne va plus jamais entraîner (rires). Après, ce qui est important à l’OL, c’est qu’il y a un organigramme très fort avec un Jean-Michel Aulas très présent. Il faut que Laurent Blanc accepte qu’à Lyon, il sera seulement entraîneur, mais pas manager. « Lolo » est un coquin, il est assez futé, s’il accepte c’est qu’il aura bien négocié avec JM Aulas et que tout sera clair » a confié le chroniqueur de Yahoo, persuadé que Laurent Blanc n’acceptera aucune offre de l’Olympique Lyonnais sans avoir toutes les garanties nécessaires sur son champ d’action. Ce qui est bien normal, après tout.

 

Contribuez au maintien de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)