L'actu du Vendredi 4 Janvier

Voir aussi... Bourges - OL : L'Avant Match

La porte s’ouvre enfin pour Hector Herrera

Butfootballclub.fr

Si l’OL ne compte pas forcément recruter au mercato hivernal, le fait que le FC Porto ouvre la porte à Hector Herrera pourrait-il faire changer la donne ?

Jean-Michel Aulas et Bruno Genesio ont débuté l’année 2019 sur la même longueur d’ondes : il ne sert à rien d’être actif au mercato hivernal pour l’OL. Sauf, évidemment, si une opportunité vient à se présenter aux Gones. Cela pourrait vite arriver puisque le président du FC Porto Pinto da Costa a reconnu qu’Hector Herrera et son coéquipier Yacine Brahimi, sous contrat jusqu’en juin prochain, avaient le choix concernant leur avenir.

« Seuls les joueurs peuvent décider de continuer ou non à Porto. Les deux ont reçu une proposition avec ce que le FC Porto peut donner, mais ils ont également le droit d’opter pour d’autres clubs », a reconnu Pinto da Costa, ouvrant ainsi la porte à d’éventuelles négociations avec l’OL.

L’entraîneur des Dragons Sergio Conceiçao est resté très prudent sur le même sujet. « Ils ont un contrat. L’année dernière, nous avons connu des situations identiques avec d’autres joueurs. Si Herrera et Brahimi continuent dans cette voie, en jouant avec engagement, en s’entraînant bien, ce qui pour moi est important, ils continuent de jouer. Si le rendement diminue, ils ne joueront pas. Cela fait partie de ma gestion du groupe, le reste ne m’intéresse pas », a estimé l’ancien entraîneur du FC Nantes devant la presse.

 


 

Genesio fait le bilan du stage avant Bourges en Coupe de France

Olweb.fr

Quelques minutes après la fin de la dernière séance du stage, le coach lyonnais a fait le bilan de ces trois jours de travail dans le sud de l’Espagne.

Le bilan du stage

« Il est positif, à la fois pour les conditions d’entraînement et pour la qualité du travail qu’on a fourni ici, que ce soit sur le plan physique mais aussi sur l’aspect tactique et technique. Même si c’était un stage très court, je pense que c’était intéressant de le faire. On voulait mettre les joueurs dans les conditions de match. On leur avait laissé un peu plus de repos durant la trêve car on avait accumulé beaucoup de matches en première partie de saison. C’était bien de couper mentalement. On leur avait demandé de faire un programme pendant les vacances et on a vu qu’ils étaient prêts. Il n’y a pas eu de prise de poids à la reprise. Les joueurs étaient prêts à répondre à la charge importante de travail demandée durant ces trois jours. »

La gestion des prochaines échéances

« Les joueurs sont en très bonne forme. Il va falloir maintenant gérer les trois matches qui arrivent avec seulement trois jours de repos entre chaque. Cela va être une cadence élevée mais on a la qualité et la quantité pour mettre une équipe compétitive à chaque fois. Ces matches vont être très importants. »
 
Bourges et la Coupe de France

« Les Coupes nationales sont toujours un objectif ici. Il faut commencer cette compétition en pensant qu’on peut aller au bout. Les premiers matches sont toujours des matches un peu pièges. Il faut bien se préparer avec beaucoup de concentration et de sérieux. »


 

Amine Gouiri, ses impressions après sa prolongation

Foot-sur7.fr

Prolongé jeudi jusqu’en juin 2022, Amine Gouiri a livré ses premières impressions ce vendredi, à la suite la signature de son nouveau contrat d’une saison supplémentaire avec l’OL.

Amine Gouiri est tout heureux de prolonger son contrat initial qui expirait en juin 2021 d’une année supplémentaire. Jeudi, son club formateur a en effet blindé son bail qui va désormais jusqu’en juin 2022.

Blessé gravement au genou gauche en août 2018, l’attaquant de 18 ans est en phase de rééducation. Il est dans le groupe de Bruno Genesio en stage à Murcie en Espagne depuis mardi.

« Je suis très heureux d’avoir prolongé et j’espère revenir au plus vite sur les terrains. C’est une grande marque de confiance de la part du club, car je n’ai pas pu jouer depuis le début de saison. À moi de leur rendre sur le terrain », a déclaré Gouiri sur le site internet du club rhodanien

La pépite des Gones avait fait la préparation estivale avec le groupe professionnel avant de se blesser à l’entrainement avec la réserve de l'Olympique Lyonnais. Il avait été victime « d’une rupture isolée du ligament croisé antéro-interne du genou gauche, le 17 août ».

Du coup, il n’a pas encore fait la moindre apparition en Ligue 1 cette saison. L’exercice dernier, il avait pris part à 10 matchs, dont 7 en championnat.

 


 

L'Algérie ou la France pour Aouar ? Djellit a son idée

Foot01.com

Courtisé par la sélection d'Algérie et désireux de rejoindre l'équipe de France, Houssem Aouar va devoir faire un choix sportif ou sentimental, selon Nabil Djellit.

« On est intéressé par Aouar évidemment. On ira rencontrer sa famille. Surtout le joueur, pour expliquer le projet, ce qui l’attend s’il décide de rejoindre son pays, l'Algérie. S’il décide autrement, on acceptera la décision. L’avenir nous dira s’il nous rejoint ou pas ». Cette semaine, le sélectionneur Djamel Belmadi a fait un nouvel appel du pied à Houssem Aouar. Né en France de parents algériens, le joueur de 20 ans est encore tiraillé entre la France et l'Algérie. S'il rêve toujours d'intégrer l'équipe de France à plus ou moins long terme, le milieu de l'Olympique Lyonnais reste encore dans le viseur des Fennecs, qui ne perdent pas espoir avec l'international Espoirs tricolore. Ce qui signifie donc qu'Aouar va rapidement devoir trancher entre son pays de naissance et son pays d'origine. Un choix s'avérant primordial pour la suite de sa carrière, d'après Nabil Djellit.

« La France doit envoyer des signaux à Aouar. Là, il est courtisé, ça fait son jeu. Le sélectionneur de l'Algérie est dans son rôle, mais il ne se fait pas beaucoup d'illusions. La politique de l'Algérie, c'est de convaincre les meilleurs bi-nationaux. Pour Aouar, ce sera un choix intime, une conviction personnelle. S'il répond favorablement à l'Algérie, ce sera son choix. Après, il peut aussi poursuivre son parcours d'excellence en France, où il a fait sa formation. Si l'équipe de France l'appelle, ce serait le plus normal du monde. Et s'il choisit les Bleus, il aura plus de chances de faire une très grande carrière », a lancé, sur La Chaîne L'Equipe, le journaliste, qui sait qu'Aouar est confronté au même dilemme que Nabil Fekir. En 2015, le Gone avait finalement choisi les Bleus. Trois ans plus tard, il est champion du monde. Proche de l'équipe de France grâce à ses bonnes performances avec l'OL, Aouar rêve sûrement du même destin que son coéquipier.

 


 

Cornet a laissé filer sa chance, une porte se ferme au mercato

Foot01.com

Décisif lors des confrontations face à Manchester City en Ligue des Champions, Maxwel Cornet n’a pourtant pas joué un rôle majeur en première partie de saison.

L’attaquant de l’Olympique Lyonnais n’a disputé que 9 matchs de Ligue 1, pour une seule titularisation à Lille (2-2) le mois dernier. Autant dire que l’ancien Messin n’est pas satisfait de son temps de jeu, lui qui a envisagé un départ cet hiver en fonction de sa situation. Pour rappel, Cornet était déjà proche de la sortie au mercato estival lorsque Wolfsburg souhaitait l’accueillir.

Quelques mois plus tard, le nom du Franco-Ivoirien reste lié au club allemand, d’où le démenti catégorique du directeur sportif Jörg Schmadtke. « Maxwel Cornet n’est pas une option », a assuré le dirigeant de Wolfsburg contacté par Kicker. Une sortie qui confirme la tendance évoquée ces dernières semaines pour le Lyonnais. Lié au club rhodanien jusqu’en 2021, l’attaquant de 22 ans s’était montré optimiste pour la suite des négociations concernant une prolongation de contrat à l’OL.

 


 

Kita offre à Halilhodzic un champion de l’OL pour recruter !

Butfootballclub.fr

Désireux de doter le FC Nantes d’une cellule de recrutement digne de ce nom, Waldemar Kita serait parvenu à un accord avec Jean-Marc Chanelet (50 ans).

Vahid Halilhodzic a beau être irrité par la tournure que prend le mercato hivernal au FC Nantes, Waldemar Kita fait tout pour le satisfaire en coulisses. Le président des Canaris fait en effet des pieds et des mains depuis quelques semaines pour monter une cellule de recrutement digne de ce nom et semble avoir enfin réussi à la compléter.

Alors que Philippe Mao et Cherif Oudjani sont déjà venus apporter leur science dans ce secteur-clé, le journaliste de 20 Minutes David Phelippeau assure ce vendredi que la cellule en question vient d’être bouclée par la signature de Jean-Marc Chanelet.

À 50 ans, celui qui a été champion de France à l’Olympique Lyonnais entre 2000 et 2003, après avoir été un défenseur du FC Nantes entre 1995 et 2000, a déjà exercé ce rôle il y a quelques années au Mans et à l’En Avant de Guingamp notamment. Chanelet a donc largement eu le temps d’élargir son réseau afin d’apporter au FC Nantes des recrues intéressantes. Forcément, cette arrivée pourrait mettre un peu de beurre dans les épinards en pleine période de transferts.

 


 

Gomis est fan du grand Genesio et de l'immense Aulas

Foot01.com

S’il est encore assez loin de faire l’unanimité, Bruno Genesio a gagné du crédit auprès des supporters de l’Olympique Lyonnais après l’exploit à Manchester City, le 19 septembre dernier. Un match qui restera dans la légende du club rhodanien, et qui a forcé l’admiration des anciens comme Bafétimbi Gomis. Dans les colonnes du journal L’Equipe, l’ancien buteur de l’OL a d’ailleurs tenu à rendre un hommage appuyé à Bruno Genesio, dont les compétences ne sont pas reconnues à sa juste valeur selon lui.

« Bruno (Genesio) n’est pas assez reconnu à mon goût, il fait un travail remarquable. Réaliser un exploit face à Manchester City à l’aller puis au retour, faire évoluer Tanguy Ndombele et Ferland Mendy, des joueurs venus de l2, jusqu’à un statut d’international, qualifier l’OL pour les 8es de finale de la Ligue des Champions… S’il était un entraîneur étranger, on vanterait ses mérites. Il a la chance d’avoir un grand président qui résiste aux pressions, à l’injustice » a expliqué un Bafétimbi Gomis très élogieux envers le coach de l’OL, mais également envers son président Jean-Michel Aulas. Des propos qui feront sans doute très plaisir aux deux intéressés. Et qui ne manqueront pas de faire réagir les supporters lyonnais…

 

Voir aussi... Bourges - OL : L'Avant Match

 

Contribuez à la survie de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on vendredi, 04 janvier 2019 19:10