L'actu du Dimanche 23 Décembre

Voir aussi... Montpellier 1-1 OL : L'After

Fekir, Chelsea veut anticiper un accord

Maxifoot.fr

Comme nous vous l'indiquions vendredi (voir ici), le milieu offensif de l'Olympique Lyonnais Nabil Fekir (25 ans, 12 matchs et 4 buts en L1 cette saison) se trouve dans le viseur du Bayern Munich, mais aussi de Chelsea, qui a mandaté le célèbre agent Pini Zahavi dans ce dossier. Et ce dimanche, le tabloïd britannique The Daily Mail confirme l'intérêt persistant des Blues pour l'international français.

Ainsi, Chelsea voudrait s'assurer de la venue de Fekir dès cet hiver ! En janvier, les dirigeants du club londonien veulent trouver un accord avec leurs homologues lyonnais, mais uniquement dans l'objectif d'un transfert l'été prochain. Une condition bien évidemment avantageuse pour l'OL, qui peut ainsi s'assurer une belle vente tout en conservant son capitaine jusqu'au terme de la saison en cours.

 


 

Aulas : « C'est un scandale »

Lequipe.fr

À l'issue du nul entre Montpellier et Lyon (1-1), Jean-Michel Aulas n'avait pas digéré la décision de François Letexier qui, à la 72e minute, a sanctionné d'un carton jaune une simulation de Nabil Fekir dans la surface. Selon le président de l'OL, il y avait penalty : « En valeur absolue c'est un bon résultat, si on analyse les faits de jeu et l'attitude incroyable, pour ne pas dire plus, de l'arbitre, sur ce penalty qui existe de Nabil (Fekir), plus carton jaune c'est-à-dire la double peine. Bon quand vous faites une erreur, en général vous vous excusez pour avoir fait la première erreur mais là non seulement vous faites la première erreur mais vous faites la deuxième, carton jaune.

« Il (M. Letexier) pénalise doublement l'équipe par ce carton jaune mais aussi Nabil parce qu'il le fait passer pour ce qu'il n'est pas »

J'ai discuté avec monsieur Letexier, c'est un jeune arbitre (29 ans) plein de dynamisme, de verve, d'ambition. Je pense qu'il faut qu'il revoie calmement les images et surtout qu'il enlève de sa tête que Nabil est un tricheur parce que ce n'est pas vrai. Là il pénalise doublement l'équipe par ce carton jaune mais aussi Nabil parce qu'il le fait passer pour ce qu'il n'est pas, et ça, ce n'est pas possible donc j'ai demandé qu'il y ait une instruction sur ce dossier-là. Qu'il soit en commission de discipline examiné comme tel parce que c'est un scandale, voilà.

Je suis allé le voir (M. Letexier) et je ressors outré par une attitude qui est une attitude contraire à l'esprit du jeu. Vous savez quand Nabil dribble un joueur, il joue avec son corps alors celui est dépassé fait faute et n'est pas sanctionné, à ce moment-là vive les défenseurs et vive les gens qui font des fautes et ne sont pas sanctionnés. Il m'a dit qu'il avait jugé l'anticipation du corps de Nabil. Dommage que ce match soit sanctionné par une double erreur à mon sens. Tout le monde a le droit de penser, et moi le premier avec un petit peu d'expérience que n'a pas monsieur Letexier. »

 


 

Ferri annonce son futur départ

Topmercato.com

Pour L'Equipe, le milieu de terrain de 26 ans a révélé la raison de son prêt à Nîmes. Jordan Ferri "J'ai beaucoup pris en maturité. C'est ce qui m'a poussé à partir, même si c'était une décision compliquée : c'était plus avantageux qu'on me voit sur les terrains, pour préparer le prochain mercato d'été, que de rester sur le banc à Lyon. Mon avenir à l'OL ? Je suis simplement lucide. Ce prêt est dans l'optique de trouver une porte de sortie avant la fin de mon contrat afin que personne ne soit perdant." Jordan Ferri est engagé avec l'OL jusqu'en 2020.

 


 

Genesio n’a pas aimé voir des joueurs « déjà en vacances »

Butfootballclub.fr

Bruno Genesio, l’entraîneur de l’OL, n’a pas franchement apprécié la première période de ses hommes contre Montpellier.

Si l’OL a ouvert le score à Montpellier et aurait même pu espérer doubler la mise si Fekir avait obtenu un penalty réclamé de manière véhémente par Jean-Michel Aulas, les Gones ont pourtant réalisé une bien mauvaise première période.

Bruno Genesio, après la rencontre, se montrait aussi soulagé que mécontent d’avoir été si dominé même si le score est resté de 0-0 à la mi-temps. « Sur l’ensemble du match, le résultat est logique. On a fait deux périodes totalement différentes. Lors de la première on a été absents, déjà en vacances. Nous avons la chance de rentrer à la mi-temps à 0-0. Ensuite on s’est retroussé les manches pour retrouver de l’agressivité, de l’engagement et de la qualité dans le jeu. On a réussi à ouvrir le score, mais on n’a pas réussi à garder ce résultat car on encaisse un but extraordinaire d’Aguilar ».

En revanche, Bruno Genesio n’a pas manqué de souligner la bonne opération comptable face aux rivaux pour le podium. « On reprend un point à Lille, qui jouait chez lui. On obtient un nul à Montpellier, ce qui est une bonne performance. On peut avoir des regrets car si on avait effectué deux mi-temps comme la seconde, on pouvait l’emporter. La première partie de saison est satisfaisante. Si on était dans un conseil de classe, on dirait « Peut mieux faire », notamment en championnat », a conclu Genesio.

 


 

«Depay ? Tu dois être Messi pour pouvoir marcher quand tu veux…»

Le10sport.com

Sélectionneur des Pays-Bas, Ronald Koeman a tenu à adresser quelques conseils à Memphis Depay, notamment concernant son comportement sur le terrain.

Ces dernières semaines, Memphis Depay semble retrouver toutes ses sensations. Cela s’est notamment vérifié avec la sélection des Pays-Bas. Positionné à la pointe de l’attaque par Ronald Koeman, le joueur de l’OL a fait énormément de bien à ses coéquipiers par ses nombreuses qualités. Toutefois, sur le terrain, le comportement et l'implication de Depay peuvent parfois laisser à désirer. Ce qui n’a pas manqué de faire réagir Koeman…

« C’est agréable quand il joue attaquant, mais quand nous n’avons pas le ballon, tu dois mettre sous pression les défenseurs. Tu dois être Messi pour pouvoir marcher quand tu veux », a notamment confié le sélectionneur des Pays-Bas, rapporté par As, au sujet de Depay…

 


 

L'OL aussi offre une prime exceptionnelle à ses salariés

RMC.fr

Comme d'autres entreprises, à l'appel du président de la République Emmanuel Macron, Jean-Michel Aulas a annoncé le versement d'une prime de 100 euros aux salariés de l'OL.

Double effet des Gilets Jaunes, qui en plus d'avoir mis un sacré bazar dans la programmation des deux dernières journées de Ligue 1, ont aussi amené l'OL et son président, Jean-Michel Aulas, à verser une prime exceptionnelle de 1.000 euros aux salariés du club. Si les modalités n'ont pas été dévoilées, cela ne devraient pas concernés les joueurs et joueuses du groupe professionnel, dont les émoluments dépassent très largement ceux du reste des 500 salariés du club. D'autres grandes entreprises comme Total, LVMH,  ou Altice (dont dépend RMC Sport) ont déjà annoncé de telles primes.

Sur Twitter, Jean-Michel Aulas a expliqué sa décision dans son style inimitable: "l’OL est 1 formidable envie d’entreprendre d’être heureux:la prime sera d 1000€ pour tous ceux que la loi défini comme bénéficiaires".

 

Voir aussi... Montpellier 1-1 OL : L'After

 

Contribuez à la survie de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on dimanche, 23 décembre 2018 14:22