L'actu du Lundi 6 Avril

L'actu du Lundi 6 Avril

Voir aussi... L'actu du Dimanche 5 Avril

Dembélé, Depay et Aouar font déjà suer Aulas

Butfootballclub.fr

Rasséréné par l’éventualité de reprendre la compétition plus tôt que prévu, Memphis Depay (26 ans) se refuse pour le moment à prolonger son contrat à l’OL.

L’OL ne sera sans doute pas épargné par l’éventualité d’un mercato différé. Quelle que soit l’issue de cette saison, L’Équipe annonce que les Gones s’attendent déjà à quelques offensives sur plusieurs de ses joueurs majeurs. Déjà sollicité cet hiver, Moussa Dembélé (23 ans) devrait disposer d’un bon de sortie cet été mais il devrait être à l’abri des potentielles conséquences économiques liées au coronavirus.

Houssem Aouar devrait offrir un tableau plus complexe, le milieu de 21 ans souhaitant voler de ses propres ailes au moment où Manchester City de Guardiola et la Juventus Turin de CR7 lui font les yeux doux. Le cas le plus épineux pour Jean-Michel Aulas pourrait venir de Memphis Depay. Après sa grave blessure au genou gauche, mi-décembre, l’international néerlandais s’est vu proposer une prolongation de contrat (2021) à laquelle il n’a toujours pas répondu !

Initialement déterminé à revenir avant la fin de la saison pour disputer l’Euro 2020, le capitaine de l’OL avait renvoyé l’impression de vouloir attendre cette compétition et les différentes perspectives qu’elle aurait pu lui offrir. « Dans ce dossier, avec le report du championnat d’Europe, les dirigeants semblent avoir repris la main. À condition de le prolonger dans les prochaines semaines », glisse le quotidien sportif. Vu le côté fantasque de Depay (26 ans), l’affaire n’est pas gagnée.

 


 

Lyon déchire son offre à 15 ME pour Toko-Ekambi

Foot01.com

Recruté par l’OL sous la forme d’un prêt payant avec option d’achat en provenance de Villarreal, Karl Toko-Ekambi ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait au mercato.

Utilisé à 12 reprises toutes compétitions confondues par Rudi Garcia dans la capitale des Gaules, l’international camerounais a alterné le bon et le moins bon sous le maillot lyonnais. Avec 2 buts et 4 passes décisives, le joueur prêté par Villarreal n’affiche pas des statistiques honteuses. Toutefois, le contexte actuel pourrait jouer en sa défaveur puisque selon les informations obtenues par SuperDeporte, la tendance est clairement à un retour en Espagne pour l’ancien attaquant du SCO d’Angers à l’issue de la saison.

En effet, le média espagnol rappelle que la crise sanitaire que traversent actuellement les clubs de l’Europe entière n’incite pas vraiment à investir en masse sur le marché des transferts, raison pour laquelle il est fort probable que l’OL ne lève pas l’option d’achat à 11 ME pour Karl Toko-Ekambi. Pour rappel, Jean-Michel Aulas a d’ores et déjà déboursé 4 ME pour obtenir le prêt du Camerounais pour une saison et visiblement, il compte bien arrêter les frais d’autant qu’au sein du staff technique de Rudi Garcia, le natif de Paris ne fait pas vraiment l’unanimité.


Toko-Ekambi voulait rester à Lyon


Sans aucun doute, le principal intéressé sera déçu de ne pas être conservé à l’Olympique Lyonnais puisque dès la mi-février, il exprimait publiquement sa volonté de s’inscrire dans la durée chez les Gones. « Il n’y a rien de sûr, mais ma volonté est de rester. J’aimerais être fixé vite mais comme vous savez, il y a des contrats, des clauses, des options. Je veux bien finir la saison ici et démarrer la prochaine. J’ai envie de m’installer sur la durée à Lyon. Je n’étais pas sur le marché, je devais rester à Villarreal au moins jusqu’à la fin de la saison. Je n’étais pas à la recherche d’un club, j’étais bien où j’étais mais l’occasion de Lyon s’est présentée. Je suis content, c’est une progression. L’OL joue régulièrement la Ligue des Champions, c’est le 2e club français ».

Toutefois, notons qu’il existe encore un mince espoir pour Karl Toko-Ekambi de rester à l’Olympique Lyonnais, comme l’a rappelé le journaliste Bilel Ghazi sur son compte Twitter. En effet, l’attaquant de Villarreal sera automatiquement transféré à l’OL… en cas de qualification pour une coupe d’Europe des Gones à l’issue de la saison. Mais avant l’interruption des matchs en raison de la pandémie du coronavirus, les partenaires d’Anthony Lopes pointaient à la septième place du classement. Or, seuls les quatre premières places sont qualificatives pour la Ligue des Champions ou l’Europa League. La cinquième et la sixième place pourraient également devenir synonyme d’Europe, à condition que le PSG remporte les deux coupes nationales.

 


 

L'OL, 4e effectif le plus stable de L1 depuis 2015

CIES

Ce classement du CIES met en avant les équipes de L1 ayant utilisés le moins de joueurs depuis 2015.
Avec 73 joueurs alignés en équipe Pro, l'OL se classe 4e effectif avec le moins de turn over.

 


 

Vidéo : Reine-Adelaïde parle de son confinement

OL via Twitter

 

 


 

Milan rode pour chiper Pierre Kalulu à Lyon !

Foot01.com

Capitaine de l’équipe réserve de l’OL, Pierre Kalulu est un défenseur grandement apprécié par les scouts des cadors européens.

En fin de contrat stagiaire avec l’Olympique Lyonnais à l’issue de la saison, le défenseur central de 19 ans suscite de nombreuses convoitises. Bien conscients du potentiel de leur joueur, les dirigeants de l’OL s’activent depuis plusieurs mois afin de faire signer à Pierre Kalulu son premier contrat professionnel. Mais pour l’heure, ce dernier fait durer le suspense et ne semble pas pressé de choisir sa future destination. Il faut dire que Pierre Kalulu a bien conscience de plaire à de nombreux clubs. Selon les informations récoltées par Calcio-Mercato, le Milan AC fait partie des écuries très intéressées par le profil de Pierre Kalulu.

Le média transalpin rapporte que le club lombard, qui semblait avoir dans un premier temps jeté son dévolu sur le Marseillais Boubacar Kamara, observe également la situation de Pierre Kalulu depuis un long moment. Et visiblement, une offre officielle devrait être envoyée dans les prochaines semaines à l’entourage du jeune rhodanien. Celle-ci ne devrait pas être plus importante que celle du FC Séville et de l’Olympique Lyonnais financièrement. Mais l’AC Milan compte sur la renommée du club et sur la place qui sera faite à Pierre Kalulu au cœur du projet afin de convaincre le capitaine de la réserve lyonnaise. Reste à voir quelle sera la position du joueur, lequel recevait les louanges de Rudi Garcia fin janvier. « Je l'ai intégré depuis très peu à l'entraînement. C'est un garçon qui semble avoir du potentiel. J’espère qu’il signera chez nous ». De toute évidence, Rudi Garcia aura la réponse à sa question dans les prochaines semaines…

 


 

Le patron de Canal+ renvoie tous les contestataires dans les cordes !

Butfootballclub.fr

Le patron de Canal+ Maxime Saada a répondu aux les dirigeants qui estiment que le paiement de la prochaine traite doit être versée comme prévu avant la crise sanitaire.

Dimanche 5 avril, Canal+ devait payer 110 M€ aux clubs français au titre des droits TV de Ligue 1. La chaîne cryptée n’a pas payé et ne compte pas passer à la caisse. Maxime Saada s’en explique encore une fois et répond fermement à la LFP qui assure de son côté ne pas comprendre cette décision.

« Ce qui est prévu, c’est que quand on n’est pas livré, on ne paye pas. On n’a fait qu’appliquer nos droits. Il n’y a aucun lien dans le contrat entre le nombre de matches joués et le paiement. Il y a des échéances et une mécanique juridique qui implique que quand on n’est pas livrés, on ne paye pas. C’est assez classique, a déclaré Saada sur les ondes d’Europe 1. Le calcul de la Ligue de Football avec ses approximations et le nombre de matches en plus d’être faux n’est même pas pertinent puisqu’il n’y a rien dans le contrat qui fait le lien avec la mécanique évoquée par la Ligue. »

Saada assure défendre les intérêts du groupe Canal+, qui subit lui aussi de plein fouet la crise du coronavirus. « Nous, on n’est pas une banque. Ma responsabilité est d’assurer la pérennité du groupe Canal+ qui lui aussi subit la crise. Nous aussi on est affectés par les offres sport et la perte d’attractivité. De plus, on subit l’arrêt de plein fouet de la publicité. On n’a pas à assurer la trésorerie des clubs de foot français, on applique un contrat et la loi en réalité, c’est assez simple, a-t-il poursuivi droit dans ses bottes. On n’a pas que la Ligue 1. On a 50 droits dans nos 40 pays. On ne va pas discriminer pour la Ligue et pour le football français. Tous les opérateurs ont suspendu les paiements avec la suspension des championnats. C’est un sujet dont tout le monde parle en Italie, en Espagne, en Angleterre et aux États unis. C’est une situation inédite, mais pas exclusive à la France et au championnat français. »

 


 

Vers une bataille City-Juve pour Aouar

Maxifoot.fr

L’Olympique Lyonnais accordera un bon de sortie à Moussa Dembélé lors du prochain mercato estival, mais le club rhodanien en fera-t-il de même pour Houssem Aouar (21 ans, 25 matchs et 3 buts en L1 cette saison) ? Cela reste encore à déterminer. En revanche, ses courtisans n’attendront vraisemblablement pas pour commencer à le démarcher.

Pour rappel, Aouar s’était déjà posé de nombreuses questions sur son avenir l’été dernier, avant de finalement se décider à rester. Cette fois-ci, la donne a changé, et ses belles performances en Ligue des Champions n’ont fait que renforcer l’intérêt de la Juventus ou Manchester City ! La première destination devrait évidemment le séduire, mais la seconde le laisse partagé entre la perspective d’évoluer sous les ordres de Pep Guardiola et l’absence de Coupe d’Europe (les Citizens sont suspendus deux ans par l'UEFA), selon L'Equipe. Affaire à suivre.

 

Voir aussi... L'actu du Dimanche 5 Avril

 

Last modified on lundi, 06 avril 2020 20:09