L'actu du Samedi 4 Avril

L'actu du Samedi 4 Avril

Les présidents des gros clubs de ligue 1 créent un cabinet de crise pour sauver le foot français

RMC.fr
 
INFO RMC Sport - Alors que le conseil d'administration de la LFP s'est réuni ce vendredi, une cellule de crise composée de huit présidents importants de Ligue 1 a été créée. Son but? Sauver le football français de la crise.

Le conseil d’administration de la Ligue de football professionnel s’est réuni pendant trois heures ce vendredi après-midi et a pris des décisions fortes pour le football français. Les dirigeants ont réaffirmé leur envie de finir le championnat cette saison.

Depuis plusieurs jours, la Ligue avait défini trois groupes gérant plusieurs aspects de la crise économique (trésorerie, social et calendrier) et nommé quatre présidents (Nasser Al-Khelaïfi, Jacques-Henri Eyraud, Olivier Sadran, Jean-Pierre Rivère) pour négocier avec les détenteurs de droits TV.

Un comité extérieur à la Ligue s’est créé ces derniers jours, selon nos informations. Les dirigeants les plus importants du football français de clubs ont décidé de créer un "cabinet de crise" pour sauver le foot hexagonal. Huit présidents (Nasser Al-Khelaifi, Jacques-Henri Eyraud, Olivier Sadran, Jean-Pierre Rivère, Nicolas Holveck, Gérard Lopez, Bernard Caiazzo et Jean-Michel Aulas) vont ainsi se réunir tous les jours pour discuter des sujets les plus chauds actuellement. Ce cabinet a pour but de réunir les compétences des clubs représentants 85% du chiffre d’affaire du football français, pour tenter de sauver économiquement l’ensemble des écuries professionnelles. Mais aussi réunir les réseaux de ces huit dirigeants ayant une expérience du milieu des affaires.


Une défaite pour Nathalie Boy de la Tour


Aucun membre de la LFP ne sera représenté dans ce groupe de travail. Une défaite pour Nathalie Boy de la Tour, sa présidente. Depuis la nomination de Nasser Al-Khelaifi parmi les quatre présidents chargés de négocier avec Canal+ sur le dernier versement des droits TV pour la saison, Nathalie Boy de la Tour s’était émue, en privé, du "conflit d’intérêts" que représente la présence du président du PSG et de BeIn Group.

A tel point d’avoir demandé un "Legal opinion" - qui correspond à une validité juridique - à un cabinet d’avocat. Cabinet qui a statué sur l’absence de conflits d’intérêts. "Elle s’est trompée de cible, assure un président de Ligue 1. Nasser Al-Khelaifi vient pour participer au football français et surtout l’aider. Il a plus à perdre qu’à gagner dans cette histoire."

Une défaite lourde pour la présidente de la Ligue. Un autre président de Ligue 1 ajoute: "on ne s’abstient pas à un vote sous prétexte qu’il existe un conflit d’intérêt sans avoir obtenu au préalable de validation juridique sur l’existence d’un tel conflit."


Un prêt pour sauver le football français?


Mais la réunion de ce vendredi a surtout permis d’avancer sur un point. Plusieurs présidents, dont Bertrand Desplat, ont pris la parole pour demander de ne pas négliger l’importance des premiers versements de MediaPro, lors de la reprise du championnat, pour la saison prochaine. Versements qui seraient automatiquement décalés et qui pourraient être supérieurs aux derniers de Canal+ et BeIN Sport.

Dans ce contexte, la LFP réfléchit depuis plusieurs jours à l’idée d’effectuer un prêt auprès de fonds privés, pour combler le manque à gagner de la Ligue 1 (entre 200 et 250 millions d’euros). Selon nos informations, plusieurs fonds d’investissement privés américains ont soumis des offres à la Ligue. Cette dernière va les transmettre aux clubs dans les prochains jours.

Dans le même temps, plusieurs présidents de L1 et L2 ont soumis l’idée de voir Gérard Lopez mener ces négociations. Le président lillois est un homme d’affaires reconnu aux Etats-Unis et en Angleterre. Il sera désormais chargé de trouver la meilleure offre de prêt pour le football français. Prêt qui ne sera acté qu’en cas de besoin urgent lié à un possible échec des négociations avec Canal+ et BeIN Sport.

La majorité des présidents souhaitent donc pouvoir aller au bout des championnats pour sauver le football français, contrairement à l’idée de Denis Le Saint et de Jean Michel Aulas ces dernières semaines de vouloir stopper le championnat. Idée qualifiée "d’égoïste" par un président de L1. Un autre assure que cette lettre est "opportuniste car Brest n’est pas encore maintenu et a touché 91% des droits TV alors que l’OM et le PSG n’ont même pas touché 50% de leurs droits".

 


 

Aulas ne laissera pas filer Memphis Depay sans se battre

Butfootballclub.fr

Sous contrat pour encore une saison, Memphis Depay (26 ans) sera l’un des grands enjeux de l’été à l’Olympique Lyonnais.

S’il arrive en fin de contrat en juin 2021, Memphis Depay (26 ans) ne sera clairement pas bradé par l’Olympique Lyonnais l’été prochain. Alors que Jean-Michel Aulas fait des pieds et des mains pour s’assurer que le Néerlandais prolonge son contrat à son retour dans la Capitale des Gaules après le confinement, certains clubs se renseignent sur la faisabilité d’un transfert de l’ancien Mancunien l’été prochain.


50 M€, le tarif posé à la Lazio de Rome


La Lazio de Rome fait partie des clubs intéressés. D’après le site local « Lazio Siamo Noi », le club transalpin – surprise de Série A cette saison et à la lutte pour le titre avec l’Inter Milan et la Juventus de Turin – a contacté Lyon pour une prise de renseignement concernant Depay. Réponse de l’OL ? 50 M€ au moins seront nécessaire pour arracher le capitaine des Oranje.

Rappelons que Memphis Depay, qui est arrivé en janvier 2017 pour une somme avoisinant les 20 M€, peut retourner à Manchester United contre un chèque de 35 M€ si les Red Devils en font la demande…

 


 

Lyon s'intéresse à une pépite du Real Madrid

RMC.fr

Le jeune Cesar Gelabert est en fin de contrat en 2021 et il n'a pas prolongé. L'OL est bien positionné, mais n'est pas seul sur le dossier.

Aura-t-on un nouveau Cesar dans la capitale des Gaules? Le quotidien madrilène AS révèle que le jeune Cesar Gelabert, 19 ans et pilier des équipes de jeunes du Real Madrid n'a toujours pas prolongé son contrat qui s'achève en 2021. Ce qui en ferait un candidat à un transfert dès cet été s'il persistait dans cette voie là. Et Lyon est un des candidats les mieux placés puisque AS assure que le club du Rhône a déjà fait une offre pour le joueur, à l'époque refusée par le Real.

Mais Lyon n'est pas tout seul sur le coup, puisque Arsenal s'y intéresse tout comme Dortmund, qui suit le garçon depuis un match de Youth League entre les deux clubs la saison dernière.

 


 

Garcia a une raison supplémentaire de s’inquiéter de la pandémie de Covid-19

Butfootballclub.fr

La sœur de l’entraîneur de l’OL, Rudi Garcia, est infirmière en région parisienne et est donc particulièrement exposée par la crise du coronavirus.

Hier sur Canal+, Rudi Garcia est revenu sur le don que les entraîneurs de L1 et de L2 ont fait pour lutter contre la pandémie de Covid-19. On a notamment appris que l’entraîneur de l’OL avait une sœur infirmière et que celle-ci travaillait dans un hôpital de la région parisienne (ils sont originaires de Seine-et-Marne), loin des principaux foyers de l’infection en France…

« On s’est mobilisés pour être tous ensemble et faire un don collectif, car c’est maintenant qu’il faut aider, a indiqué l’entraîneur de l’OL. On ne voulait vraiment pas le médiatiser, mais on montre aussi qu’on est solidaires, qu’on veut aider. C’est en ce moment qu’ils ont besoin d’acheter des respirateurs, des masques, des tests. On passe par l’UNECATEF qui est notre syndicat des entraîneurs. C’est en cours, on devrait pouvoir en fin de semaine pouvoir donner à un organisme national. »