L'actu du Lundi 17 Février

L'actu du Lundi 17 Février

Voir aussi... OL 1-1 Strasbourg : L'Avant Match

Touché et presque coulé, le vestiaire de Lyon en crise ?

Foot01.com

Accroché par Strasbourg à domicile, l’Olympique Lyonnais vient d’enchaîner un quatrième match consécutif sans victoire en Ligue 1.

Cela se paie cash au classement puisque l’OL n’est plus dans la première partie de tableau. Onzième de Ligue 1 avec 7 points de retard sur Rennes, actuel troisième, l’Olympique Lyonnais est bien loin des objectifs initiaux. Il faut dire que le club rhodanien affiche son total de points le plus faible à ce stade de la saison depuis 1996, preuve que la situation est très grave. En interne, certains cadres en sont conscients à l’image d’Anthony Lopes, lequel a indiqué que les joueurs de l’OL devaient se remobiliser afin de ramener Lyon à sa place. Et s’il faut sacrifier les deux coupes nationales pour y parvenir, tant pis…

« Si tu gagnes une coupe, tu ne joues pas la Ligue des Champions, et nous on a l’objectif de jouer la Ligue des Champions. Et ça ne passera que par le podium. Aujourd’hui on est 10e, il va falloir faire les choses bien et le plus rapidement possible pour enclencher une série positive. Notre performance aujourd’hui n’est pas suffisante pour gagner le match. En menant 1-0, il aurait fallu se créer plus d’occasions, mais on n’a pas su le faire. Je ne pense pas que la confiance soit impactée, mais le classement était sur les télés après le match et j’ai vu certains visages touchés. Maintenant, c’est à nous de ramener l’Olympique Lyonnais où il doit être » a indiqué Anthony Lopes, pour qui le vestiaire de l’OL est gravement touché et nettement impacté par les mauvais résultats du club depuis un mois. Une réaction d’orgueil sera attendue sur la pelouse de Metz, vendredi en ouverture de la 26e journée. D’autant qu’après ce match, le calendrier se corsera avec des matchs contre la Juventus, Paris en Coupe de France, Saint-Etienne et Lille.

 



Le maillot sera plus épuré avec Fly Emirates

Twitter

 


 

A Lyon, des supporters se déchaînent contre Aulas

Foot01.com

Dimanche après-midi, l’Olympique Lyonnais a livré une bien triste performance, à domicile contre le Racing Club de Strasbourg (1-1).

Loin d’être dominateur, l’OL était tout proche de s’incliner dans les dernières minutes. A sept points du podium mais désormais à 18 points de Marseille, le club rhodanien vit une saison décidément très délicate en Ligue 1. Mais du côté de Jean-Michel Aulas, on refuse de sombrer dans le catastrophisme, tout du moins publiquement. La preuve, le président de l’OL a (encore) pris la parole sur son compte Twitter afin de dédramatiser la situation. « Certes, match nul contre le sixième du championnat qui est sur une spirale positive. OL : 12e match d’affilé tous les 4 jours. Et en fait, on reprend 1 point à Rennes et à Lille. L’OM, que l’on vient d’éliminer en Coupe de France, sera surement 2e et qualifié en Ligue des Champions » a publié Jean-Michel Aulas.

Un tweet qui a provoqué la furie des supporters de l’Olympique Lyonnais, aussi bien exaspérés par le jeu proposé par l’équipe de Rudi Garcia, que par la communication de plus en plus contestée de Jean-Michel Aulas. « Récupérer l’ancien coach de l’équipe qui se retrouve 18 pts devant quelques mois plus tard, c’est très fort. Un peu de silence, c’est déjà assez ridicule », « Ooooh bah ça va alors tout vas bien, j'ai eu peur à un moment donné j'ai cru qu'on était 11e de L1 tout en étant le 2nd budget du championnat. Mais ouf ça va, vous me rassurez, pendant 2sec j'ai cru qu'on faisait une saison de merde », « Vous êtes ridicule, vous défendez l'indéfendable et jouez avec la patience des supporters. Ne faites pas l'étonné quand ça se retournera contre vous » ou encore « Et sinon vous attendez quoi pour prendre un coach à la hauteur du budget du club ? Les résultats actuels de l'OM comparés aux notres prouvent que c'est essentiel » pouvait-on lire en dessous du tweet de Jean-Michel Aulas de la part des supporters de l’OL, dont la patience est visiblement toute proche d’atteindre ses limites.

 


 

Ménès met un violent point final au pari Rudi Garcia

Butfootballclub.fr

Pierre Ménès n’a pas été tendre avec Rudi Garcia, qu’il ne voit absolument pas capable de mener de nouveau l’OL vers les sommets cette saison.

N’en déplaise à Jean-Michel Aulas : l’OL fait du surplace. Si c’est toujours à la fin du bal qu’on paie les musiciens, le constat est limpide chez les Gones, encore incapables de se faire respecter à domicile dimanche par le RC Strasbourg (1-1). Pierre Ménès ne cache pas son inquiétude avant les échéances qui attendent les hommes de Rudi Garcia (PSG en coupes et Juventus en C1).


Aouar pris aussi pour cible par Ménès


« Je suis un peu inquiet pour Lyon, qui affiche des stats dégueulasses depuis l’arrivée de Garcia, avec le plus faible nombre de points à ce stade de la compétition depuis l’époque Santini, a-t-il lâché sur son blog. Les Rhodaniens ont encore produit un match informe, sans envie, sans motivation, sans liant technique, avec un milieu qui défend mal et relance tout aussi mal et un Aouar qui, comme trop souvent malheureusement, choisit ses matchs. »


« On peut dire que l’arrivée de Rudi Garcia est un échec »


Le consultant de Canal+, on l’a compris, n’est pas fan de Garcia à l’OL et minimise ses chances de redorer le blason lyonnais cette saison. « Après le repos, les Lyonnais ont été insignifiants et peuvent s’estimer chanceux que Lala puis Liénard n’aient trouvé que le poteau. Vu le classement et l’actuelle 11e place des Lyonnais, je pense qu’on peut dire que l’arrivée de Rudi Garcia est un échec, ajoute-t-il. Évidemment, il reste 13 matchs, mais si Lyon finit en Europa League, ce sera déjà une forme d’exploit. »

 

La réponse d'Aulas sur Twitter

 

 


 

Toko-Ekambi annonce une désillusion pour le PSG

Foot01.com

Il n’y a qu’un seul club qui rivalise avec le PSG cette saison en terme de présence à tous les niveaux, c’est l’OL.

Encore qualifié en Ligue des Champions et en Coupe de France, l’Olympique Lyonnais a déjà validé son billet pour la finale de la Coupe de la Ligue. La dernière du nom. Voilà qui donne de l’appétit à sa nouvelle recrue, Karl Toko-Ekambi, qui sait que même si cette compétition a souvent été dénigrée et raillée, ramener un trophée dans la cite des Gones ne serait pas anodin pour les supporters qui n’en peuvent plus d’attendre. Résultat, l’attaquant camerounais affiche ses ambitions et ne voit plus le PSG comme il y a quelques années, où toutes les Coupes nationales étaient forcément pour lui. Il l'a confié au cours de l'émission Téléfoot sur TF1.

« Le PSG a perdu des matchs cette saison donc s’est à nous de tout faire pour remporter cette rencontre. Il y a cette magie dans la compétition qui fait que tout est possible, alors on va jouer le coup à fond. On va gagner la Coupe de la Ligue », a livré l’attaquant de l’OL, qui peut aussi faire mordre la poussière au PSG en Coupe de France. Deux belles confrontation à venir, sachant qu’en championnat, ce n’est plus du tout la même

 


 

Fini le podium, il annonce un braquage de Lyon face à la Juve

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais n’a une nouvelle fois pas rassuré ce week-end en Ligue 1. Les Rhodaniens n’ont pu faire mieux que match nul (1-1) face à Strasbourg.

Jean-Michel Aulas va devoir trouver les bons mots dans les prochains jours afin de garder mobilisées ses troupes. Ces dernières n’y arrivent plus en Ligue 1. Les Lyonnais sont décrochés dans la course au podium, ce qui était loin d’être prévu lors du début de saison. Rudi Garcia n’arrive pas à imposer ses idées de jeu depuis son arrivée, ce qui commence à être très préoccupant. Heureusement pour les fans des Gones, le club est encore qualifié en Ligue des champions. L’Olympique Lyonnais défiera la Juventus Turin. Pour Pierre Nigay, les Rhodaniens vont créer la surprise et éliminer les Italiens.


“L’OL a l’équipe parfaite pour briller en Coupe”


Sur son compte Twitter, le journaliste de L’Equipe n’a pas hésité à donner son pronostic. “Lyon est une équipe inconstante, déstructurée, irrationnelle. Parfaite pour briller en Coupe. L’OL va éliminer la Juventus. Vous verrez”, a notamment posté Pierre Nigay, qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes avec son tweet plus qu’osé. Ses collègues Estelle Denis et Simone Rovera n’ont d’ailleurs pas manqué d’afficher leur surprise devant ce pronostic. L’Olympique Lyonnais recevra la Juventus Turin de Cristiano Ronaldo en Ligue des champions le 26 février prochain au Groupama Stadium. Un choc très attendu par les fans lyonnais, frustrés depuis le début de la saison.

 


 

Aouar doit quitter le Lyon de Garcia, Djellit le supplie

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais version Rudi Garcia sombre totalement en Ligue 1, mais peut encore rêver dans les coupes nationales et en Ligue des champions. Cela peut-il suffire pour garder Houssem Aouar ?

Les supporters de l’Olympique Lyonnais balancent entre la totale consternation et la colère après le pathétique nul concédé par l’OL dimanche face à Strasbourg. Au sein de l’équipe de Rudi Garcia, visé par une banderole dimanche au Groupama Stadium, Houssem Aouar tente de faire ce qu’il peut, mais à lui seul il ne peut pas cacher l’absence d’engagement collectif de la formation lyonnaise. Alors, Nabil Djellit conseille très clairement à Houssem Aouar de quitter le club de Jean-Michel Aulas lors du prochain mercato si le président de l’Olympique Lyonnais maintient sa confiance à Rudi Garcia.


L'OL version Rudi Garcia ne passe plus


Pour le journaliste de France-Football, Houssem Aouar n’a plus rien à faire dans ce Lyon-là. « L'expression collective de cet OL est trop faible pour un joueur comme Houssem Aouar. Dans une équipe qui tourne avec un top coach, c'est un autre joueur. En fin de saison, il doit s'interroger sur son avenir. Là, il ne peut pas porter une équipe aussi moyenne », a lancé, via les réseaux sociaux, un Nabil Djellit, agacé de voir Rudi Garcia tirer l’Olympique Lyonnais et Houssem Aouar vers le bas. Après Pierre Ménès, c'est un autre consultant de poids qui estime que l'ancien coach de l'OM fait sombrer l'OL. Pour l'instant, Jean-Michel Aulas semble totalement sourd à ces différents arguments.

 


 

Aulas dort comme un bébé, Riolo l’attaque comme jamais

Foot01.com

Onzième de Ligue 1 après son match nul concédé à domicile face à Strasbourg dimanche (1-1), l’Olympique Lyonnais inquiète de nombreux observateurs.

Il faut dire que dans le jeu, l’équipe de Rudi Garcia ne dégage rien de véritablement rassurant, ce qui n’incite pas à l’optimisme pour les semaines à venir. Relégué à sept points de Rennes, Lyon est derrière des clubs comme Reims, Nice, Montpellier ou Monaco après 25 journées. Une anomalie selon Daniel Riolo, lequel s’est payé Jean-Michel Aulas dans les grandes largeurs sur l’antenne de RMC, ironisant à 100 % sur le bilan économique de l’OL en mettant en avant le sportif. Dans ce domaine, il y a assurément de nombreux motifs d’inquiétude pour l’Olympique Lyonnais et ce n’est pas le consultant de l’After Foot qui va dire le contraire…

« Monaco, qui vit une saison dont on a dit les pires choses, a maintenant de l’avance sur l’OL. Moi honnêtement, si je suis dirigeant à Lyon, je n’en dors pas la nuit. Mais visiblement à Lyon, on s’en fout et on dort très bien. Jean-Michel Aulas, il dort carrément comme un gros bébé donc tout va bien à Lyon. Cela fait des années que les Lyonnais avalent les salades de Jean-Michel Aulas, mais rien ne se passe. Cette semaine encore, il a parlé des résultats financiers du club. C’est génial, c’est super, mais alors ne demande pas aux gens de venir au stade ! Envoie le bilan comptable du club à tes supporters en recommandé avec une photo de Micheline la comptable, mais demande pas aux gens de venir au stade. Lyon cette année, ils ont tellement perdu en attractivité qu’ils font les matchs du dimanche à 15 heures ou les matchs du samedi à 20 heures. Mais Jean-Michel Aulas continue de nous dire que tout va bien ! » a commenté Daniel Riolo, pour qui la situation est extrêmement alarmante à l’Olympique Lyonnais.

 


 

Le constat sans appel de Duluc

Maxifoot.fr

L'Olympique Lyonnais va mal, et ne peut presque pas nourrir de regrets après le match nul face à Strasbourg (1-1) dimanche en Ligue 1. En effet, si une équipe avait dû repartir avec les trois points, les Alsaciens n'auraient pas démérité, loin de là. De quoi pousser le journaliste de L'Equipe, Vincent Duluc, à dresser un constat sans appel sur la situation des Gones.

"L'OL n’a toujours pas battu l’un des 10 premiers, il vient de prendre 2 points sur 12 dans une sombre série de 4 matchs sans victoire en Ligue 1 et la moyenne de points de Rudi Garcia depuis sa nomination, en championnat (1,56), est trop faible, mais presque moins inquiétante que la qualité du jeu. De fait, la Ligue 1 récompensant ou sanctionnant la régularité, l’OL est exactement à sa place. Il ne progresse pas, son animation offensive demeure souffreteuse, et il semble toujours ne pas savoir quoi faire quand il a le ballon, à moins qu’il arrive entre les pieds de Maxence Caqueret", a estimé Duluc dans les colonnes du quotidien sportif.

Nul doute que de nombreux supporters lyonnais lui donneront raison.

 

 

Voir aussi... OL 1-1 Strasbourg : L'Avant Match

 

Last modified on mardi, 18 février 2020 16:54