L'actu du Dimanche 15 Septembre

Voir aussi... Amiens 2-2 OL : L'After

Déconnectés, Aouar et Reine-Adélaïde provoquent des bugs à Lyon

Foot01.com

Accroché sur le terrain d’Amiens (2-2) vendredi en championnat, l’Olympique Lyonnais confirme les difficultés aperçues ces dernières semaines.

Oubliez l’équipe séduisante des deux premières journées, les hommes de Sylvinho sont vraiment retombés dans leurs travers. Parmi les défauts connus de longue date, cette incapacité à conserver le bloc équipe et la maîtrise tout au long d’une rencontre. Une faille symbolisée par les bugs de l’entrejeu, avec un Lucas Tousart souvent esseulé. Le milieu défensif n’aime pas les critiques sur ses limites techniques, mais force est de constater que ce rôle d’animateur ne lui correspond pas. Pour sa défense, il faut souligner l’étrange position de Jeff Reine-Adélaïde et Houssem Aouar, davantage en soutien de l’attaquant que relayeurs.

Ce placement leur permet quelques fulgurances, à l’image de l’action du renfort lyonnais passeur décisif pour Moussa Dembélé. En revanche, cette tendance empêche toute connexion entre les deux milieux trop éloignés l'un de l'autre. La preuve avec les statistiques relayées par France Football, les deux Espoirs français n’ont échangé que 8 passes à Amiens, dont 5 lors des 70 premières minutes. Conséquence pour toute l’équipe, l’OL n’a réussi que 48 passes dans le dernier tiers adverse, contre 84 pour l’ASC qui n’a pourtant pas les mêmes qualités individuelles…

 

Passmap de l'OL vs Amiens


 


 

Un Moussa Dembélé record !

OL.fr

Ce vendredi, lors du match nul face à Amiens, Moussa Dembélé a joué son 50ème match sous le maillot de l’OL. L’attaquant en a profité pour inscrire ses 24 et 25ème buts avec le club.

C’est un tueur devant la cage. Ce vendredi face à Amiens, le Lyonnais l’a encore démontré. Titularisé pour jouer son 50ème match sous le maillot olympien, le Français a cartonné. Bien que son équipe n’ait pas réalisé le match espéré, à titre personnel, Moussa Dembélé a marqué un doublé.

Alors que l’OL se prend un coup de massue en encaissant une ouverture du score prématurée, le buteur remet les compteurs à zéro sur l’engagement. Après un magnifique débordement de Jeff Reine-Adelaïde, il place un plat du pied, imparable, en extension. Et à la demi-heure de jeu, sur un service de Bertrand Traoré, Moussa Dembélé s’illustre encore une fois pour donner l’avantage aux siens. Une performance a l’image de son très bon début de saison. Efficace, le Gone a inscrit cinq réalisations en autant de tirs cadrés cette saison.

Et ses statistiques impressionnantes ne s’arrêtent pas là. L’attaquant est très prolifique. En cinquante rencontres, Moussa Dembélé a déjà inscrit vingt-cinq buts, soit un tous les deux matches. Arrivé du Celtic Glasgow, il y a près d’un an (31 août 2018), l’avant-centre porte déjà son total à vingt buts en Ligue 1.


MOUSSA DEMBELE AVEC L'OL C'EST :

50 matches
33 titularisations
25 buts soit un tous les deux matches
20 buts en L1

 


 

Riolo dégomme les Gones

Butfootballclub.com

Le journaliste de RMC Daniel Riolo s’est attaqué aux carences de l’OL, tenu en échec hier sur la pelouse d’Amiens (2-2). Et ça dépote !

Après s’être enthousiasmé suite à la nomination de Juninho au poste de directeur sportif et après le départ canon de l’OL en championnat, Daniel Riolo déchante. Et quand il déchante, il dézingue. Sur RMC, le journaliste a fait le bilan de la soirée lyonnaise en terre amiénoise (2-2). Et il n’a épargné que deux joueurs…

« L’individualité Dembélé sauve l’OL en mettant deux buts. Mais Terrier a beaucoup raté. Traoré a certes fait une passe décisive, mais pour le reste, c’est toujours intermittent. Le milieu ? Aouar n’est pas bien. Techniquement, c’est bien, mais si tu prends sa partie dans l’ensemble, elle n’est pas bonne. Reine-Adélaïde est plus percutant, mais il a pas mal de déchet dans les passes. Ça reste celui qui m’a le plus plu au milieu. Tousart était perdu… »

« La défense ? Andersen à 30 M€, il y a un souci. Il sera peut-être bon, mais il ne fait pas des relances, il met des sacoches comme un stoppeur de quartier. Avec Denayer, c’est mieux. Les latéraux ne montent pas, donc ce n’est pas intéressant. Le jeu de Lyon est d’une très grande pauvreté. Ils s’en tirent bien avec le 2-2. »

 


 

Ménès donne un bon point à Moussa Dembélé

Footradio.com

Lors du triste match nul de l’Olympique Lyonnais à Amiens vendredi (2-2), un joueur a particulièrement brillé.

Il s’agit de Moussa Dembélé. Si le club rhodanien avait remporté son troisième match de la saison en Picardie, comme cela en prenait le chemin jusqu’à la 92e minute de jeu et l’égalisation de Bodmer, tout le monde aurait parlé de lui. Sauf qu’au final, le troisième faux-pas de suite de l’OL de Sylvinho a pris toute la place médiatique. Malgré tout, la performance du buteur de 23 ans reste à souligner. Après une semaine de brouille avec son entraîneur, qui n’avait pas apprécié sa sortie prématurée aux vestiaires lors du match contre Bordeaux, du fait de sa non-entrée en jeu, l’avant-centre a répondu présent avec un doublé. Ce qui porte son total de buts à cinq depuis le début de la saison.

Autant dire que Dembélé a logiquement reçu les félicitations de Pierre Ménès après cette cinquième journée de championnat. « En top de ce match Amiens – OL, on va mettre Moussa Dembélé parce que vu le peu de nombre de ballons qu’il a touché, il a quand même mis deux buts », a expliqué, dans le Late Football Club, le journaliste de Canal+, qui estime donc que Dembélé est indispensable à cet OL. Meilleur buteur de Lyon, devant Memphis Depay (quatre buts), l’ancien du Celtic aura donc à coeur d’enfoncer le clou la semaine prochaine contre le Zenit en Champions League et face au PSG en L1.

 


 

Dembélé, Memphis Depay… Sylvinho n’a plus le choix

Footradio.com

Avant d’entamer sa campagne de Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais a subi un nouvel échec en Ligue 1 sur la pelouse d’Amiens vendredi (2-2).

Le troisième de suite en comptant ceux à Montpellier (0-1) et contre Bordeaux (1-1) avant la trêve internationale. Et pourtant, le club rhodanien avait été mis dans le droit chemin par Moussa Dembélé. Auteur d’un doublé, l’avant-centre a continué sur sa bonne lancée, lui qui est le meilleur réalisateur du championnat avec cinq buts. Le joueur de 23 ans a donc parfaitement répondu aux critiques de son entraîneur, intervenue après leur brouille fin août. Malgré tout, le casse-tête offensif de Sylvinho n’est pas réglé puisque Memphis Depay, l’autre homme en forme du moment, n’a pas joué cette rencontre. Par conséquent, le technicien brésilien va devoir trouver une nouvelle recette pour mettre ses deux attaquants dans les meilleures dispositions possibles.

« On connaît l’un des principaux défis tactiques de Sylvinho : passer à un système à 2 pointes ou faire accepter à Depay de jouer à gauche. Mais par ses caractéristiques, son état d’esprit et son rendement, Dembélé est indéboulonnable en 9 et ce n’est pas à lui de subir ce dilemme », a lancé, sur les réseaux sociaux, le journaliste de L’Equipe, qui pense que la saison des Gones tient à la résolution de ce dilemme-là. Premiers éléments de réponse la semaine prochaine, contre le Zenit en C1 et le PSG en championnat…

 


 

Ménès allume Aouar, symbole du mal lyonnais

Foot01.com

Encore une fois accroché ce vendredi soir à Amiens, l’Olympique Lyonnais déçoit en ce début de saison.

Si les deux premiers résultats encourageants permettent encore à la formation de Sylvinho d’être dans la première partie de tableau, la courbe est en train de s’inverser. Après les bonnes résolutions du début de saison, tout s’est envolé et notamment en ce qui concerne les efforts et les implications. Et il y a un joueur qui symbolise cette mauvaise spirale, c’est Houssem Aouar selon Pierre Ménès, qui accuse l’international espoir français de jouer à l’économie.

« Dans le premier acte, les hommes de Sylvinho avaient pourtant fait le boulot en répondant au coup franc de Jallet par deux jolis buts de Dembélé. Mais la deuxième période des joueurs de l'OL est indigne d'une équipe qui vise une place en Ligue des Champions. Il y a trop de joueurs qui ne font pas assez d'efforts, à commencer par Houssem Aouar, qui a évidemment du talent plein les pieds mais qui ne court pas. On sait que Sylvinho veut changer ça mais ça ne va pas être facile. En tout cas, on verra certainement un autre visage de Lyon dimanche prochain contre le PSG », a souligné le consultant de Canal+ sur son blog. Avec le début de la Ligue des Champions et la réception du PSG dans la foulée, il va falloir en effet se réveiller, même si l’un des objectifs de la nomination de Sylvinho était justement de voir un OL plus solide sur l’ensemble du championnat, et pas que dans les gros matchs.

 


 

Nouvelles rassurantes pour Denayer

Maxifoot.fr

Touché à un pied avec sa sélection de la Belgique et forfait contre Amiens (2-2), vendredi, Jason Denayer (24 ans, 4 matchs en L1 cette saison) pourrait faire rapidement son retour dans le groupe de l'Olympique Lyonnais. Selon L'Equipe, le défenseur central devrait être apte pour disputer le match de Ligue des Champions face au Zénith Saint-Pétersbourg mardi (18h55). Une bonne nouvelle pour l'OL dont la défense a éprouvé de grandes difficultés face aux Amiénois.

 

 

Voir aussi... Amiens 2-2 OL : L'After

 

Last modified on dimanche, 15 septembre 2019 14:39