L'actu du Dimanche 9 Juin

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

Ca se confirme pour Lucas Leiva

Butfootballclub.fr

Outre Luiz Gustavo (OM), l’OL songerait à Lucas Leiva, désormais à la Lazio Rome, pour renforcer son milieu de terrain.

Sylvinho et Juninho sont à la recherche d’un milieu de terrain défensif de grande expérience pour consolider une défense ayant pris l’eau la saison dernière. La piste Luiz Gustavo (OM) a filtré ces derniers jours mais l’ancien du Bayern ne serait pas le seul compatriote figurant sur les tablettes des deux Gones.

Selon Soccer Link hier, confirmé par La Gazzetta dello Sport aujourd’hui, Lucas Leiva (32 ans) serait aussi dans leur viseur. Le milieu défensif, qui a passé une décennie à Liverpool avant de rejoindre la Lazio Rome il y a deux ans, possède toutes les qualités requises : il excelle dans la récupération, est bon dans la relance, tactiquement très fort et expérimenté.

En outre, contrairement à l’OM, qui n’acceptera pas de vendre un Luiz Gustavo adoré par ses supporters à l’un de ses pires ennemis, Lucas est transférable. La Lazio n’a pas la puissance financière de l’OL et a même besoin de liquidités pour financer son marché.

 


 

Lopes en position de force ? Pas forcément

Football365.fr

En fin de contrat dans un an, Anthony Lopes se montre très dur en affaire avec l’Olympique Lyonnais pour prolonger. A tel point que le club rhodanien n’exclut pas un départ de son gardien dès cet été. Mais la complexité du marché rend cette hypothèse assez peu probable.

A Lyon, on s’est préparé à quelques départs pour ce Mercato estival. Nabil Fekir possède un bon de sortie, Ferland Mendy se dirige vers le Real Madrid, et Tanguy Ndombele aura l’embarras du choix pour changer de dimension. Mais l’OL n’avait pas prévu la possibilité de perdre Anthony Lopes dès cet été. Et cette perspective-là inquiète les supporters, attachés à un gardien qui sort d’une saison de très haut niveau, en championnat comme en Ligue des Champions. Le contrat du Portugais se termine dans un an, et le club rhodanien n’arrive pas à tomber d’accord avec lui sur une prolongation. Pourquoi ? Parce que Lopes se montre gourmand selon L’Equipe, en réclamant un salaire presque doublé (400 000 euros par mois) qui ferait de lui le joueur le mieux payé de l’effectif de Sylvinho.


Que pèse vraiment Anthony Lopes sur le marché européen ?


Mais la posture du natif de Givors n’est pas si confortable que ça. Alors qu’on pourrait le penser en position de force pour négocier une belle revalorisation, du fait de sa situation contractuelle, Anthony Lopes doit aussi penser à son avenir sportif. Et ce dernier est loin d’être assuré loin de son club formateur. Car même si son potentiel est aujourd’hui largement reconnu en France, sa réputation reste très légère en dehors de l’Hexagone. Parce que Lyon n’est pas le club le plus exposé, parce qu’en sélection Lopes n’a jamais été mieux qu’un numéro 3, et parce que son profil ne correspond pas à la mode du moment sur le marché très fermé des gardiens de but.


Cet été, peu de clubs sont à la recherche d’un nouveau gardien


D’abord parce que le gardien français (par son école de formation) s’exporte peu, ou mal. Depuis dix ans, seul Hugo Lloris a réussi le grand saut dans un club de bon standing, et lui aussi a rencontré des difficultés à ses débuts à Tottenham. Pour Steve Mandanda (Crystal Palace) et Grégory Coupet (Atlético Madrid), l’expérience avait viré au fiasco. Le portier lyonnais, qui mesure 1,84m, est en plus bien en-dessous des standards actuels. A titre d’exemple, ces cinq dernières années, tous les gardiens vendus 15 M€ ou plus étaient plus grands que lui. Tous sauf Claudio Bravo et Jordan Pickford, achetés par Manchester City et Everton, sur un marché anglais qui a tendance à surpayer ses recrues. Or cet été, en Premier League, le marché des gardiens semble fermé. Newcastle pourrait bouger, mais on voit mal Lopes partir chez les Magpies. Alors où ? En Europe, la Roma cherche un gardien mais il est surtout question du jeune Alessio Cragno (Cagliari). Reste l’hypothèse Valence, où l’avenir de Neto est en suspens, et où le nom de Benjamin Lecomte (Montpellier) a été évoqué.

 


 

Combien ça coûterait de recruter Youssouf Koné ?

Sportune.fr

Outre l’intérêt affiché pour Thiago Mendes, l’OL se penche sur Youssouf Koné. Selon le journal L’Équipe, le latéral lillois est observé par Florian Maurice pour remplacer Ferland Mendy, dont le départ semble de plus en plus proche. Puissant et rapide dans son couloir, le joueur de 23 ans a profité de son temps de jeu, plus conséquent à partir de janvier, pour se montrer. Combien peut-il valoir sur le mercato ? Analyse…

Le Lillois a déjà un remplaçant dans le Nord. L’option d’achat de 3 millions, fixée lors du prêt de Reinildo (Belenenses), vient d’être levée par le LOSC. Youssouf Koné a disputé 22 matchs de championnat cette saison, la plupart, après le départ de Fodé Ballo-Touré à Monaco l’hiver dernier. Son jeune âge, sa progression au cours de la saison 2018-19, et son contrat prolongé en mars 2018, pousseront les Lillois à demander plus que les 5 millions de moyenne estimés pour sa valeur marchande. Cependant, sa blessure aux ligaments du genou en janvier 2018 l’a tenu éloigné des terrains pendant 6 mois. Le joueur était alors prêté à Reims. Il n’a jamais disputé une saison complète en Ligue 1, une donnée qui influera dans les négociations.

Son contrat terminant en 2022, ce sont 3 années que l’OL devra compenser pour récupérer le joueur. Le latéral malien est en dessous de la moyenne des salaires mensuels lillois pour la saison 2018-2019, estimée à 49 000€, selon l’Équipe du 8 février dernier. Les Rhodaniens pourront lui proposer un salaire plus important pour le convaincre de les rejoindre. L’argument de la Ligue des Champions n’aidera pas les dirigeants lyonnais, les deux clubs la disputeront la saison prochaine.

 


 

Jordan Ferri proche d'un départ de Lyon, pas pour Nîmes !

Foot01.com

Prêté cette saison au Nîmes Olympiques, Jordan Ferri est de retour à l'Olympique Lyonnais où il a encore un an de contrat. Mais, à priori, le milieu de terrain de 27 ans ne fera que passer à l'OL puisqu'un départ définitif serait imminent. Et si Jordan Ferri, à qui aucune prolongation n'a été proposée, repart vers le Sud, ce sera non pas pour retrouver Nîmes, mais pour signer chez les voisins et ennemis des Gardois, à savoir Montpellier.

Selon Mohamed Toubache-Ter, toujours très bien renseigné au mercato, et notamment pour tout ce qui touche au MHSC, Jordan Ferri serait proche de rejoindre le club de Laurent Nicollin. Un beau challenge pour le milieu de l'Olympique Lyonnais, Montpellier ayant terminé la saison à la lutte avec l'Olympique de Marseille en Ligue 1. Selon les sites spécialisés, la valeur de Jordan Ferri est estimée à 4ME, reste à savoir si Jean-Michel Aulas sera gourmand ou pas pour céder un joueur sur lequel Sylvinho ne compte pas réellement.

 


 

Les offres se multiplient pour Alexis Claude-Maurice

Soccerlink.fr

Nous vous faisions état de l’offre d’Arsenal ainsi que celle de West Ham pour la révélation Lorientaise, nous pouvons aujourd’hui vous affirmer que des clubs de Ligue 1 et de Bundesliga ont également fait des offres pour s’accaparer les services de Alexis Claude-Maurice.

Selon nos informations, après qu’Arsenal et West Ham aient respectivement offert 8M£ et 4M€ (puis 12M€) pour Alexis Claude-Maurice, c’est l’Olympique Lyonnais, l’AS Monaco et le LOSC qui sont passés à l’attaque pour l’ailier Lorientais. Le club rhodanien a offert 10M€, et a tenté de retirer le pourcentage à la revente réclamée (20%) par Lorient. Loic Féry, président breton, a gentiment décliné la proposition. Le joueur n’est pour l’instant pas emballé à l’idée de rallier l’OL cet été, même son de cloche pour le club le dauphin du PSG, le LOSC.


Le joueur aimerait rejoindre Arsenal


Alors qu’il fait également l’objet de la convoitise de l’AS Monaco qui a offert 12M€ pour ses services, la révélation Lorientaise aimerait si possible rejoindre les Gunners cet été. Les dirigeants anglais ont pour l’instant offert une somme avoisinant les 8M£, jugée insuffisante par les merlus. Une nouvelle offre devrait être formulée prochainement. Si aucun accord n’est trouvé entre ces deux clubs, le choix du joueur se portera sur le Borussia Monchengladbach, qui s’est quasiment rapproché des prétentions salariales réclamées par l’agent du joueur.

L’été sera donc très mouvementé pour le natif de Pontoise auteur de 12 buts en Ligue 2 cette saison.

 


 

25ME pour ce Brésilien, Lyon tourne le dos et refuse

Foot01.com

Avec Sylvinho au poste d'entraîneur et Juninho comme directeur sportif, l'Olympique Lyonnais aura clairement un accent brésilien à partir de la saison 2019-2020. Et forcément, cela va provoquer de nombreuses rumeurs sur la possible venue de compatriotes du duo lyonnais lors du prochain mercato estival. Cela a d'ailleurs commencé, puisque Renan Lodin, le défenseur de 21 ans du club de l'Atletico Paraenense aurait été proposé à Jean-Michel Aulas, lequel a fait suivre le dossier à Juninho. Mais selon SoccerLink, l'OL a rapidement fait savoir à ses interlocuteurs qu'il n'était pas envisageable de recruter Renan Lodin au prix de 25M, alors que la valeur estimée du défenseur lié avec l'Atletico Paraenense jusqu'en 2022 est de 4ME.

Alors, même si Renan Lodin a un profil susceptible d'être intéressant, l'Olympique Lyonnais ne veut pas tomber dans une surenchère financière pour un défenseur également cité du côté de l'Atlético Madrid. Les chances de voir le joueur brésilien rejoindre l'OL sont donc très faibles, et même probablement nulles, à moins que les agents de Renan Lodin et son club reviennent à Lyon avec des exigences un peu moins élevées. Et cela n'est pour l'instant pas le sens de l'histoire dans ce dossier.

 


 

OM, Monaco, Everton… Mateta est très demandé

RMC.fr

Selon L’Equipe, Jean-Philippe Mateta fait l’objet de nombreuses convoitises en Europe, notamment en Premier League. En Ligue 1, l’OM et Monaco sont également intéressés. Mais Mayence a fixé la barre haut pour l’attaquant international Espoirs français.

Jean-Philippe Mateta est un attaquant demandé. Auteur de 14 buts cette saison avec Mayence, l’ancien joueur de l’OL a épaté pour sa première saison en Bundesliga. Des performances qui l’ont amené à intégrer l’équipe de France Espoirs où il officiera comme doublure de Moussa Dembélé cet été lors de l’Euro Espoirs en Italie et à Saint-Marin (16-30 juin). La Premier League semble particulièrement attentive au grand attaquant (1,92m). Selon L’Equipe, Everton, Newcastle, Southampton et Watford sont très intéressés par l’ancien joueur de Châteauroux.


Mayence trop gourmand pour Mateta?


Selon le quotidien, la Ligue 1 aimerait aussi rapatrier celui qui a été acheté l’été dernier 10 millions d’euros à l’OL par Mayence. L’OM et Monaco sont ainsi venus aux renseignements. Mais le prix demandé par le FSV risque de les échauder. Alors que les offres des clubs anglais, comprises entre 20 et 25 millions d’euros, ont été retoquées par Mayence, le club allemand semble vouloir obtenir 35 à 40 millions pour Mateta. Trop élevé pour l’OM et Monaco?

 


 

En tête des droits TV, le PSG touche moins que le dernier de Premier League

RMC.fr

Alors que l'exercice 2018-2019 s'est achevé, les chiffres de la répartition des droits télé sont tombés ce samedi. Sans grande surprise, le PSG arrive en tête tandis que l'AS Monaco a lourdement chuté. Mais les clubs de L1 sont encore loin des sommes distribuées en Premier League.

Si la saison 2018-2019 de Ligue 1 a fermé ses portes il y a maintenant deux semaines, ce n'est que maintenant que l'on connaît les revenus des droits TV perçus par les vingt clubs de l'Hexagone. Pour rappel, les revenus des droits télés sont calculés d'après plusieurs critères. Pour répartir les 602 millions d'euros,  le classement sportif est d'abord pris en compte mais aussi la notoriété, choisi par les diffuseurs. Les différents clubs perçoivent ainsi 8,1 millions d'euros de part fixe, en plus de 5,4 millions d'euros de licence club.

Sans surprise, le Paris Saint-Germain, qui a remporté son huitième titre de champion, est en tête du classement. Le club de la capitale va toucher 59,8 millions d'euros, soit près de trois millions de plus que l'an passé. En comparaison avec la Premier League, le champion anglais Manchester City a empoché un chèque de 171,5 millions d'euros et son dauphin Liverpool 173 millions d'euros tandis que le dernier et relégable Huddersfield a perçu... 108 millions d'euros!


L'AS Monaco dégringole


Loin derrière, les chiffres sont moins conséquents. Avec un peu plus de 48 millions d'euros, l'OL, qui a terminé 3e du championnat, devance l’OM, 5e de la dernière champion, qui va pour sa part toucher 46,6 millions d'euros. Pourtant auteur d'une jolie saison avec l'obtention de la deuxième place, le LOSC n’est pourtant que la cinquième équipe en termes de revenus télévisuels et empochera 38 millions d'euros.  L’AS Saint-Étienne (40,4 millions d'euros), jouissant d'une plus grande notoriété d'après les diffuseurs, arrive quatrième, place à laquelle le club a fini cette saison.

La grosse chute par rapport à la saison dernières est à mettre au compte de l'AS Monaco. Sauvé de justesse au terme de cet exercice, le club de la Principauté se verra attribuer 32,4 millions d'euros. Soit 14 de moins que l'année dernière. Amiens et Dijon closent ce classement avec respectivement 19,3 et 19 millions d'euros. Les deux relégués Caen et Guingamp, bénéficiant d'une aide à la relégation de 3 millions d'euros, vont gagner 21,9 et 21,3 millions d'euros. En Ligue 2, les clubs se sont partagés 93,7 M€. Le champion Metz a gagné 5,7 millions d'euros, alors que le Red Star, lanterne rouge, a perçu 4,07 millions d'euros.

Classement et répartition des revenus télévisuels  :

PSG : 59 861 058 €
OL : 48 238 879 €
OM : 46 662 615 €
ASSE : 40 438 083 €
LOSC : 38 376 383 €
ASM : 32 415 798 €
OGCN : 32 090 282 €
MHSC : 29 591 475 €
FCG Bordeaux : 28 592 135 €
Stade Rennais : 28 019 575 €
Stade de Reims : 24 869 988 €
Nantes : 24 810 460 €
Nîmes Olympique : 22 734 237 €
EA Guingamp : 21 892 522 €
Toulouse FC : 21 550 011 €
Racing Club de Strasbourg (11e) : 21 549 709 €
Angers SCO : 21 536 628 €
SM Caen : 21 372 274 €
Amiens SC : 19 362 615 €
Dijon FCO :19 071 205 €

 


Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

 

Contribuez au maintien de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on dimanche, 09 juin 2019 16:23